The Raven, le point&click, revient légèrement amélioré

Sorti en 2013, The Raven: Legacy of a Master Thief n’avait pas laissé une empreinte indélébile dans le domaine du point & click mais n’était pourtant pas totalement dénué d’intérêts. Il a été développé par King Art, qui travaille actuellement sur le prometteur RTS Iron Harvest, mais qui surtout était connu à l’époque pour The Book of Unwritten Tales, un autre point & click réussi.

Pourquoi en parler, simplement parce que THQ Nordic, l’éditeur aux 1000 licences, a annoncé un remaster. Son nom, tout simplement The Raven Remastered ! Porté sur PS4 et XboxOne, d’où l’interêt de cette ressortie, le jeu gagnera en qualité graphique, notamment à travers l’éclairage et les animations refaites. C’est toutefois bien discret comme en témoigne ce trailer d’annonce.

Se déroulant à Londres en 1964, The Raven commence par le vol d’un rubis au British Museum. De là, votre enquête démarre et rend clairement hommage à l’imaginaire d’Agatha Christie dont les développeurs se sont inspirés.

The Raven Remastered arrivera le 13 mars sur PC (Windows/Mac), PS4 et XboxOne. Notons que pour la première fois le jeu arrivera avec des sous-titres français absents jusqu’à ce jour du jeu. Plus anecdotique pour nous, il en sera de même pour l’espagnol et le chinois simplifié.

Sorties de la semaine (15-21 janvier)

Voici un tout nouveau type de news sur Begamer.be : Les sorties de la semaine !

Pour faire simple, chaque lundi matin, vers 8h, vous allez voir apparaitre ce petit post faisant état des sorties prévues pour la semaine sur PC. Vous y découvrirez des sorties classiques mais aussi des accès anticipés et des DLCs importants. Bien entendu, je ne vais pas parler de TOUTES les sorties ! Déjà c’est impossible et ensuite, ce n’est pas intéressant. Je vais donc piocher dans les sorties PC (principalement Steam/Origin/Uplay) et vous proposer quelques titres à surveiller. Le nombre variera ainsi chaque semaine. Pour cette première semaine, par exemple, c’est très peu chargé, la mi-janvier étant souvent morne de ce côté.

Continuer la lecture de « Sorties de la semaine (15-21 janvier) »

Omensight par les créateurs de Stories: The Path of Destinies

Omensight est le nouveau titre de Spearhead Games, connu pour son travail sur Stories: The Path of Destinies ou encore Tiny Brains. D’ailleurs, avec ce nouveau titre, les développeurs souhaitent aller plus loin avec l’idée de manipuler le temps, déjà présente dans leur dernière production. Malik Boukhira, co-fondateur du studio et directeur créatif, a déclaré :

Lorsque nous avons publié Stories: The Path of Destinies en 2016, nous avons été ravis des retours sur la structure narrative. Les joueurs nous ont dit qu’ils aimaient manipuler le temps pour collectionner touts les fins différentes du jeu. Avec Omensight, notre nouveau jeu dans un tout nouvel univers, nous allons plus loin avec cette idée.

En effet, Omensight vous propulse dans le monde d’Urralia qui a été détruit. En tant qu’Harbinger, vous existez hors du temps. Vous avez néanmoins la possibilité de vous matérialiser dans ce monde. Ainsi vous pourrez élucider un meurtre, celui-ci étant votre seul piste pour comprendre le sort du royaume. Avec ses fonctionnalités de voyage dans le temps, vous découvrirez des évènements sous plusieurs angles et ainsi vous aurez l’occasion de vous faire une idée sur ce qu’il s’est réellement passé.

Omensight proposera ainsi un univers bien particulier et des mécaniques de gameplay qui donnent envie d’être expérimentées. Le jeu est actuellement à la PAX South 2018, et il n’est donc pas impossible d’en savoir un peu plus grâce aux média sur place.

Il n’est toutefois pas attendu avant un petit moment sur PC.

Little Devil Inside se montre un peu depuis son Kickstarter et cela promet

Kickstarté sans trop de problème en 2015, Little Devil Inside s’est montré peu avant la fin d’année afin de nous rassurer sur l’avancement du projet.

Développé par le studio sud-coréen Neostream, cet action RPG survie vaut clairement un petit coup d’oeil de part sa direction artistique minimaliste mais non pas minimale !

Little Devil Inside est clairement tourné l’exploration. N’espérez pas affronter des centaines d’ennemis et partir à la découverte de donjons. Pensez plutôt à une aventure humaine avec des rencontres amicales ou non, que cela soit dans le désert comme dévoilé dans la vidéo ou d’autres biomes.

Vous partirez ainsi à l’aventure pour améliorer votre équipement et vos compétences. Une ville, avec votre demeure, vous permettra de vous ressourcer et préparer votre prochaine expédition. Vous pourrez aussi être accompagné puisqu’un mode multijoueur et coopératif est prévu.

Pour la date de sortie, il faudra être patient … les développeurs avaient indiqué un bien optimiste fin 2016 durant leur kickstarter. Little Devil Inside est attendu sur PC, PS4 et XboxOne. Une version WiiU est également prévue mais bon …

Treasure Adventure World arrive début février !

Treasure Adventure World, jeu d’aventure développé par Robit Games et édité par Chucklefish (Starbound, Stardew Valley, …) arrivera le 7 février sur PC !

Très mignon et surtout montrant une grande variétés dans ses niveaux, ce jeu indé vous propulsera aux commandes de Peep, un jeune aventurier retrouvé sur une plage et désormais amnésique. Armé de votre seul main et de votre crochet, il vous faudra vous frayer un chemin dans les différents niveaux, le tout aidé de votre tout nouvel ami, un perroquet. Vous découvrirez ainsi petit à petit des informations sur votre passé.

Avec sa musique enchanteresse, Treasure Adventure World vous occupera pendant plus de 18h selon le petit studio fondé en 2008, de quoi bien parcourir l’open world composé de 16 îles différentes.

Treasure Adventure World est en vérité la suite de Treasure Adventure Game, un freeware développé par un seul homme, Stephen Orlando. Il est téléchargeable juste ici. Très bien accueilli, ce jeu a permis à notre New-Yorkais de continuer sa passion et donc d’entamer, avec l’aide de Chucklefish, ce nouveau jeu plus ambitieux.

Treasure Adventure World arrivera le 7 février prochain sur PC (Gog/Steam).

Scum : que se passe-t-il si on est mouillé ?

Je ne parle que très rarement  des jeux de survie et encore moins des Battle Royale comme Playerunknow’s Battlegrounds. La raison, je pourrais ne faire que cela mais je préfère diversifier mes news et puis je ne joue pas spécialement à ce genre de jeux. Il y a pourtant un titre dans ce style que je suis, Scum !

Développé par Gamepires en collaboration avec Croteam (Serious Sam, Talos Principle, …) et édité par Devolver Digital, Scum vaut selon moi le détour par l’ensemble des mécaniques promises par les développeurs. Ils sont clairement à fond dans la simulation tout en gardant un côté bien fun ! Ainsi, si l’inertie liée au poids du joueur et à sa musculature, la vue du personnage, son endurance, ses calories, etc sont déjà gérés de manière pointue, le studio aborde aujourd’hui tout ce qui touche à l’humidité !

Ainsi, en fonction des vêtements portés, des différentes couches, l’eau aura un impact certain sur vos performances, qu’elle vienne d’une petite baignade ou de la transpiration ! Gamepires a vraiment la volonté d’innover dans chaque coin de gameplay pour réellement se distancer des autres jeux du genre à l’approche plus « arcade » et cette vidéo ne devrait pas me contredire.

Personnellement j’ai hate de voir ce que cela va donner une fois en main, même si je redoute qu’il soit difficile de réellement comprendre quelles statistiques influences quels paramètres. Il risque aussi d’y avoir une grande disparités entre les joueurs et certains vont clairement se tourner vers l’optimisation. Espérons surtout que l’ensemble des paramètres soient correctement gérés.

Les développeurs risquent néanmoins d’y toucher et retoucher en fonction des retours de la communauté durant la phase d’accès anticipé qui débutera en ce début d’année sur Steam. Il devrait y rester au moins un an. Au vu du travail des développeurs et de l’avancement montré dans les vidéos, je doute que le jeu soit une catastrophe, à savoir un titre instable et non optimisé, ne nous offrant que des belles promesses derrière une finition exécrable. Rendez-vous d’ici quelques semaines pour savoir si oui ou non je disais vrai.

The Curious Expedition reçoit le support des mods

Je l’avais loupé lors de sa sortie mais depuis le 20 décembre dernier, le très bon The Curious Expeditions a reçu le support des mods via le Steam Workshop ainsi que plus de 60 succès en plus des habituelles corrections de bugs.

Johannes Kristmann, co-fondateur de Maschinen-Mensch, déclare

« Rencontrez des possibilités infinies avec les mods de The Curious Expedition. Des objets, de nouveaux personnages ou des expéditions sur la lune, tout est possible. Fondamentalement, nous vous fournissons les mêmes moyens que nous avions lorsque nous avons créé le jeu, le seul facteur limitant va être votre imagination « 

The Curious Expedition, pour rappel, vous demande de constituer une équipe pour explorer différentes parties du monde et trouver à la fin une pyramide d’or ! Malheureusement, votre chemin sera semé d’embûches !

Très bien accueilli, le titre de Maschinen-Mensch s’est écoulé à 115 000 exemplaires. Avec cet ajout, je ne peux qu’encore plus vous conseiller ce titre si particulier !

Insurgency Sandstorm : la campagne solo n’est plus !

Plutôt discret, Insurgency Sandstorm s’est fait raboté par New World Interactive, le studio derrière le jeu. Ainsi, la campagne solo et la partie coopérative ne sont plus prévues par le studio. Ce FPS « réaliste » est donc désormais uniquement pensé autour du multijoueur, force majeure de Insurgency et Day of Infamy, les deux autres productions des développeurs.

En tant qu’équipe, nous avons décidé de faire quelques changements dans la direction prise par Insurgency: Sandstorm. Pour commencer, la campagne solo et coopératif a été annulée pour la sortie, et sera reconsidérée à une date ultérieure. Ceci est dû à des exigences de production élevées et à notre engagement à d’offrir le jeu à nos fans en 2018. La campagne était une opportunité très excitante et nouvelle pour l’équipe mais nous avons senti que nous devions faire un choix. En ce moment, il est plus important pour nous de livrer une expérience multijoueur et coopérative complète qui améliore Insurgency; qu’elle soit fidèle à notre style et à ce que nous pensons que nous faisons de mieux. Nous savons que cette décision peut sembler inattendue pour certains d’entre vous, et nous sommes tristes de partager cette nouvelle mais c’est un changement que notre équipe estimait devoir faire.

Pensé autour d’une femme, cette campagne ne vera sans doute jamais le jour. On notera également que le directeur créatif, Andrew Spearin, a quitté la société. Il y était depuis le début, notamment en étant derrière Insurgency: Modern Infantry Combat.

Si ce n’est peut-être pas lié, Insurgency Sandstorm va s’éloigner d’un conflit purement moderne et réaliste (l’Irak dans ce cas), pour devenir un peu plus « généraliste » en s’inspirant de divers conflits dans le monde.

Nous avons effectivement trouvé cette approche restrictive pour notre design et, certes, sensible.

Pour les modes multijoueurs, cela sera du classique (Push, Firefight, Capture the Base pour le Versus, Checkpoint, Operation, Outpost pour la  coop). Des véhicules, notamment des pick-ups pourront être conduits dans le mode Capture the Base qui propose des cartes plus ouvertes. D’autres modes mulitjoueurs pourraient voir le jour mais les développeurs ne souhaitent pas trop fragmenter la communauté et reconnaissant que cela ne s’est pas toujours bien passé sur leurs précédentes productions.

Pour finir, une alpha fermée est prévue prochainement et devrait aider les développeurs a améliorer leur titre. Vous pouvez vous inscrire juste ici.

Insurgency Sandstorm devrait sortir cette année sur PC, PS4 et XboxOne. Les versions Mac et Linux arriveront par après.