Europa Universalis IV : 6e carnet de développement

Bienvenue pour ce 6e carnet de développement de Europa Universalis IV, il est consacré à la personnalisation des pays. Comme d’habitude, je vais vous le traduire.

Si vous avez raté les anciens carnets de développements, ils se trouvent dans la catégorie wargame. Dès lors, pour ne pas rater les suivants, il existe le flux RSS (bas de page) ou la page facebook (à droite sur la page d’accueil ou par lien direct : page facebook).

 

 

Commençons :

Bienvenue pour ce nouvel épisode des carnets de développement de EU IV. Cette fois-ci, il sera consacré à la personnalisation des pays – nos efforts pour rendre chaque pays vraiment unique.

Nous avons ajouté les « idées nationales » comme caractéristique dans la série à partir d’EU III. C’était un très bon concept, en raison de la façon dont il a ajouté des différenciations visibles entre les pays, nous étions vraiment heureux avec le résultat. Dans EU IV, nous avons revitalisé le concept d' »idée » pour représenter de manière adéquate les différences entre pays. Notre nouveau design pour les idées et quelque chose qui doit être satisfaisant pour le public fana d’histoire et pour ceux qui préfèrent plus les jeux ouverts.

  • Les groupes d’idée :

Au lieu de choisir des idées nationales lorsque des techniques différentes sont acquises, vous avez maintenant des emplacements pour des groupes d’idées. Les groupes idées se composent de sept idées et, d’un bonus pour compléter le groupe. Pour compléter les idées d’un groupe, vous devez le faire de manière séquentielle – vous ne pouvez pas sauter d’une idée au début du groupe à une autre à la fin, mais vous pouvez choisir des idées dans des groupes différents. Vous n’êtes pas obligé d’acheter toutes les idées dans un groupe avant de prendre des idées d’un autre groupe.

Vous disposez de huit emplacements possible pour les groupes d’idées, qui sont donnés à partir de différents niveaux technologiques. Ce qui rend le jeu plus intéressant, c’est que lorsque vous avez sélectionné un groupe d’idée, vous êtes coincé avec lui. Vous avez choisi le chemin de votre nation. Investir pour compléter le groupe idée prend un certain temps, et peut coûter plusieurs dizaines d’années de votre somme de puissance.

Il exite 16 groupes possibles que vous pouvez choisir dans EU IV, chacun d’eux étant composés de sept idées différentes, et d’un bonus. Il y a  : la ploutocratie, l’aristocratie, l’innovation, la religion, l’espionnage, la diplomatie, l’attaque, la défense, le commerce, l’économie, l’exploration, le naval, la qualité, la quantité, l’extension & l’administration. Rappelez-vous – vous ne pouvez avoir un maximum que de huit groupes, donc la moitié des groupes d’idée ne viendront jamais interférer dans votre pays.

Si chacun de ces groupes d’idée utilisent un pouvoir spécifique du souverain pour acheter des idées (pour plus de détails, je vous renvois au 5ème carnet). Pour augmenter les idées offensives vous devrez utiliser la puissance militaire et l’exploration utilisera la puissance diplomatique par exemple.

  • Les idées nationales :

Chaque pays a aussi quelque chose que nous appelons des « idées nationales », les pays les plus importants ayant un ensemble unique d’idées nationales. Les grands pays tel que les mamelouks ou les anglais ont sept idées uniques leur accordant des aptitudes spécifiques. Ses idées ne peuvent pas être achetées, mais, au contraire, vous gagnez une de ces idées gratuitement après l’achat normal de trois idées d’un groupe.

Chaque nation commence aussi avec une tradition nationale : deux capacités qui définissent les histoire et le patrimoine du pays. Comme on le voit ici (image en bas de page), la Suède commence avec une infanterie meilleure de 5% et des mercenaires 25% moins chers. Les pays ont aussi ce que nous appelons « l’ambition nationale, c’est un bonus  que vous obtenez lorsque vous avez gagné vos sept idées nationales. Ce bonus est également unique pour chaque pays.

  • L’interface :
Pour rendre le jeu plus compréhensible et transparent, les idées sont représentées par des icônes qui correspondent à leurs effets. Chaque fois que cet  effet est actif ou nécessaire à des fins d’affichage (comme dans la description de pays ou de primes religieuses) vous verrez ces icônes. De cette façon, vous pouvez savoir en un coup d’œil l’impact de vos idées sur votre évolution nationale.
La semaine prochaine, nous reviendrons pour discuter … voyons voir … quelques choses sur les îles …

Voici la fin de ce carnet, merci de votre lecture.

Si vous souhaitez lire l’article original, cliquez ici.

Les anciens carnets de développements sont disponibles dans la catégorie wargame. Si vous souhaitez ne pas rater les suivants, il existe le flux RSS (bas de page) ou la page facebook (à droite sur la page d’accueil ou par lien direct : page facebook).

Laisser un commentaire