A Game of Dwarves : Le test

A Game of Dwarves est un jeu de gestion – aventure développé par Zeal et édité par Paradox Interactive. Il est disponible sur PC et est sorti le 23 octobre 2012 au petit prix de 9,99 €.

Ce test a été réalisé à partir d'une clé fournie par l'éditeur. 

Introduction

A Game of Dwarves est un jeu qui m’avait fortement séduit lorsque j’avais vu les trailers et les quelques phases de gameplay. Qu’en est-il après y avoir joué ? Je vais y répondre dans la suite mais je vais d’abord vous expliquer le principe. Il faut savoir que celui-ci est assez simple. Le jeu vous met aux commandes d’une colonie de nain. Vous aurez donc à gérer la nourriture, la défense, la décoration de celle-ci. Mais vous aurez surtout quelques choses de très important à faire : Miner ! Comme tout bon gestionnaire, vous devrez trouver des ressources dans le sous-sol en les minant et en créant de magnifiques salles tel la « Mine de la Moria » que vous connaissez tous. Comme diraient les développeurs de chez Zeal, le jeu est un mélange de Donjon Keeper, de Dwarf Fortress et … des Sims. L’ennui, c’est qu’il n’atteint pas les qualités de ses inspirations. Ce n’est pas pour cela que c’est un mauvais jeu mais faire cette comparaison est plutôt dangereux et pourrait tromper le joueur.

Je peux enfin répondre à la question : oui, le jeu m’a déçu. Je m’attendais à un jeu plus profond (désolé du mauvais jeu de mot) et mieux pensé. En fait, durant les premières heures, c’est cool et puis petit à petit, on se rend compte des légères imperfections de gameplay qui deviennent gênantes. On aura aussi une certaine lassitude qui vous touchera assez vite. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une daube profonde, loin de là, mais ce n’est certes pas le jeu de l’année. Je vais vous expliquer pourquoi il m’a déçu dans ce test.

Test :

Comme annoncé dans ce post : [Test] Mise en place de mes tests, je vais décomposer le test selon quatre catégories principales et une cinquième secondaire.

Gameplay :

Ce jeu, comme expliqué dans l’introduction, vous met aux commandes d’une colonie de nain. Vous aurez tout de même un nain qui porte votre nom (pseudo), qui sera le prince de cette colonie. En gros, il ne fait rien à part bouffer et dormir. Par contre, vous aurez des nains qui s’affaireront sous votre nez pour faire vivre la base. Il existe 5 classes de nain : le mineur, le bricoleur, l’ouvrier, le professeur et le guerrier. Ces classes sont fixes, ne pensez donc pas demander à un mineur de construire un meuble ou de se défendre ! Lui, son boulot c’est miner et rien d’autre. Vous devrez donc bien choisir les classes de vos nains car leur nombre est limité. C’est un petit point stratégique qui peut être intéressant.

Vos nains sont tout de même autonomes, vous ne pourrez pas leur dire d’aller à un endroit précis comme dans les Sims. Vous pourrez par contre leur dire d’aller miner ce bloc, de crafter ce meuble, de récolter cette plante, etc. Ils arrêteront d’eux-même le travail pour aller manger et se reposer et, lorsqu’ils n’auront plus de travail, ils se promèneront dans la colonie. Il faudra donc prévoir de la nourriture et des lits pour vos pauvres nains. Vous irez donc dans un menu dans la pure tradition des Sims chercher le meuble qui vous intéresse moyennant des ressources que vous récolterez. Rien de plus simple, voilà l’essentiel de la gestion du jeu : miner et prévoir pour manger et dormir !

Alors après, vous aurez différents meubles tant décoratifs qu’utiles. Au fur à mesure que vous descendrez profondément vous trouverez de nouveaux matériaux qu’il faudra récolter. Ceux-ci  vous débloqueront de nouveaux meubles : meubles en fer, en marbre, … A noter qu’il existe déjà des DLC (un pour Halloween par exemple) gratuits et d’autres payants qui rajoutent des meubles en fonction d’une thématique. On râlera un peu sur le principe. Cependant, dans l’ensemble, le jeu possède assez d’objets pour que vous meubliez et décoriez correctement et de manière sympathique votre petite forteresse naine. Cet aspect est assez bien rendu et peut être amusant si vous aimez la personnalisation.

Pour ce qui est des commandes, c’est intuitif et assez facile à prendre en main. Vous vous baladerez surtout avec les touches du clavier pour descendre et monter d’étage en étage dans votre mine/colonie. Pour ce qui est du minage, vous cliquerez sur les blocs que vous voulez enlever avec la souris. On aura par contre de temps en temps des problèmes de précisions qui sont pas gênants au début mais qui deviendront énervants quand vous minerez de grande salle. On aura également un petit effet bizarre lorsque vous minerez sous vos pieds et qu’il y aura un précipice, vos nains ne tomberont que de bloc en bloc en ne se faisant jamais mal. On a surtout l’impression de voir un bug plus qu’une aide car ce nain volera avant de tomber. On aura aussi des bugs de collisions assez flagrants ce qui est toujours gênant.

Ce gameplay n’est donc pas parfait mais il tient la route et vu que les commandes sont intuitives, il aura une note plus élevée que la moitié.
Note :

Graphismes :

Certains diront de ce jeu qu’il est moche d’autres qu’il est mignon. C’est difficile de trancher. Je peux juste dire que les graphismes conviennent parfaitement à un jeu de ce type. Contrairement à un FPS où les graphismes sont plus importants à mes yeux, ici, on n’a pas besoin d’avoir des effets de blur, des explosions qui éclatent les murs, … Ils remplissent parfaitement leur tâche : nous proposer un travail propre qui ne pique pas aux yeux et qui est agréable à regarder.

On regrettera tout de même le manque de polygones sur les nains et sur les meubles ce qui donne en zoomant des nez coupés à la hache. Les textures ne sont pas toujours propres non plus. Je pense notamment à la texture de l’herbe en surface qui est juste une couleur verte appliquée sur le modèle 3D.

A Game of Dwarves n’obtiendra sûrement pas la note maximale dans cette catégorie mais se situera au-dessus de la moitié. Le jeu aurait pu avoir plus si les développeurs avaient pris plus de risques sur le côté mignon et loufoque du jeu. Malheureusement, les nains sont correctement modélisés mais les ennemis ne sont pas toujours très propres.

Note :

Bande-Son/Scénario :

La bande-son de A Game of Dwarves est comme bien souvent pour les jeux de gestion assez redondante et saoulante à la longue mais elle reste dans la norme. Vos nains feront quelques bruits mais on regrettera le manque d’ambiance sonore et le fait que les dialogues ne soient pas doublés. A noter que le jeu n’existe pas en français mais l’anglais reste compréhensible dans l’ensemble. Les bruitages durant les combats sont malheureusement assez désuets. Par contre, le bruitage du nain qui a peur des ennemis est très comique.

Note :

Le scénario est assez classique. Vous êtes le prince et votre père, le roi, vous trouve incapable et vous envoie en apprentissage. Le jeu utilise aussi une trame à propos d’ennemis : les mages. Le scénario n’est donc pas super passionnant mais les quelques pointes d’humour sont agréables. Voici la vidéo d’introduction du jeu, vous y trouverez des allusions à des films connus. A vous de les trouver :


Note :

Durée de vie :

Le jeu propose 13 niveaux en mode solo et un mode custom. On pourrait se dire que c’est énorme mais en fait le jeu est fort répétitif. A chaque niveau vous devrez rebâtir votre forteresse. Si vous êtes fan de personnalisation et de décoration, vous y passerez des heures mais sinon, vous en aurez vite marre. Une partie de temps en temps c’est sympa mais lorsque vous jouez plusieurs heures, la lassitude vient vite pointer le bout de son nez. Certes, les objectifs secondaires sont modifiés entre les missions mais bien souvent, on vous demandera de creuser pour trouver une salle particulière. Cette recherche pourra d’ailleurs prendre énormément de temps si vous n’accélérez pas la vitesse de jeu. On a donc une bonne durée de vie mais c’est un peu trop répétitif à mon goût.
Note :

Optimisation – Interface – option graphique :

Le jeu tourne parfaitement sur ma configuration. J’obtiens bien mes 60 FPS en moyenne. Au lancement du jeu, il n’était juste pas possible d’activer la synchronisation verticale. J’avais donc des lignes de rafraichissement d’écran quand je bougeais la caméra trop vite. Heureusement, ce fut réglé avec le dernier patch. Vous n’avez tout de même pas beaucoup d’options graphiques à régler ce qui peut être dommage. J’ai par contre été surpris du nombre de résolution d’écran pris en compte.

Pour ceux qui se demanderaient pourquoi il n’y a pas d’éclairage dynamique, les développeurs ont répondu que c’était parce que le jeu devenait trop gourmand en ressources et qu’ils voulaient avant tout qu’il tourne sur n’importe quelle configuration. Voici cette vidéo où vous verrez le jeu avec les lumières dynamiques :

Note :

Conclusion :

A Game of Dwarves est un jeu qui avait l’air plus intéressant dans les vidéos de présentation qu’il ne l’est en réalité. Comme dit de nombreuses fois dans ce test, il n’est pas mauvais mais déçoit énormément, la faute à une action répétitive et à de petites imperfections de gameplay. Suivant particulièrement l’actualité de chez Paradox (devdiary), j’ai pu voir que les développeurs continuaient à améliorer leur jeu (et à nous vendre des DLC …).
Note :

  • Vidéo de gameplay :

  • Images :
Plateforme PC
Développeur Zeal
Editeur Paradox Interactive
Date de sortie 23 octobre 2012
Prix (Steam – Amazon) 9,99 € ou A Game of Dwarves [import allemand]
Configuration recommandée Windows Vista – 7, Processeur Double coeur 2,4GHz, 4Go de RAM, Carte graphique compatible Shader Model 4.0, Directx 10, 3Go d’espace libre

2 réflexions sur « A Game of Dwarves : Le test »

  1. J’ai découvert ton blog en regardant le forum de ce jeu sur JV.com.
    Je trouve cela assez impressionnant et bien fouttu (à par l’image d’acceuil qui est trop grande à mon goût). Donc déjà félicitation pour ça.

    Concernant A Game of Dwarves, j’aime vraiment beaucoup. Pour moi c’est un jeu sans prétentions, sans stress et sans véritable sérieux. J’adorais jouer à dungeon keeper juste pour me faire un donjon en partie rapide. Je retrouve les mêmes sensations dans ce jeu !

    Certes je ne passerais pas ma vie sur ce jeu, mais je le conseille à ceux qui ont envie de faire de la gestion de nains sans prise de tête. Car oui le jeu est très simple à prendre en main, et donc on s’amuse tout de suite. Le tuto est très bien fait.

    Un jeu qui vaut bien 10€ mais pas forcément plus.
    Sinon bonne continuation pour ton blog.

Laisser un commentaire