Bionic Dues : Le test

Bionic Dues Logo

Bionic Dues est un jeu de stratégie indépendant développé et auto-édité par Arcen Games. Il est disponible uniquement en téléchargement via Steam pour un peu moins de 10 €.

Ce test a été réalisé à partir d'une clé fournie par l'éditeur. 

Introduction :

Arcen Games est une très petite boîte spécialisée dans des jeux indépendants de niche ou qui, ne rencontrent pas un succès commercial phénoménal. Je peux de suite vous prévenir, si vous attendez un Blockbuster, style triple A, passez votre chemin ! Bionic Dues tient en effet plus du petit projet peaufiné que du dernier Total War ! Il n’empêche que son petit prix peut être attractif (8,99 €) et que ses qualités sauront ravir un certain nombre de joueurs.

Bionic Dues est un jeu mêlant robots et stratégie. Dans un futur proche, les robots ont décidé de se rebeller (pas avec l’aide de Skynet malheureusement …) et décide donc d’attaquer votre chère et tendre … ville. Pas question d’évacuer, il va falloir vous battre ! Et pour vous battre, qu’avez-vous ? Des robots bien sûr ! Avec une équipe de 4 robots, avec chacun leurs caractéristiques propres, vous voici lancé dans une bataille pas du tout gagnée d’avance.

Bionic Dues 2Bionic Dues 16

Via une carte de la ville fort épurée (trop épurée ?), vous pourrez choisir vos missions et vous battre pour votre survie. Il sera par exemple intéressant de choisir d’attaquer un centre radar pour couper les communications ennemies ou encore une fabrique d’armes pour obtenir du loot intéressant. En parlant de loot, celui-ci est véritablement primordial dans le jeu. Chacun de vos robots possède en effet des emplacements améliorables avec les modules récupérés en combat ou via un store.

Bionic Dues 11Bionic Dues 3

Ainsi, un module sur les boucliers vous rendra plus résistant mais vous enlèvera de l’énergie. Au final, à la manière d’un MMO ou d’un Hack & Slash, vous devrez scruter les différentes statistiques pour adapter les robots à votre style de jeu.

Vous n’aurez malheureusement que 50 jours avant que l’ennemi ne lance une bataille gigantesque sur votre base. Etant donné que chaque mission vous coûtera un jour de jeu, il faudra faire des choix judicieux pour ne pas arriver trop court à l’affrontement final.

Mais comment se déroule ces missions ? Il s’agit tout simplement de commander un des quatre robots au clavier (vous pouvez changer à tout moment) dans un système au tour par tour assez particulier. Au lieu de vous bloquer à chaque tour, le jeu calcule en semi-temps réel les mouvement de l’ennemi. Vous ne serez ainsi jamais bloqué dans l’action et elle restera assez fluide et sans temps mort. Lors des combats, vous pourrez utiliser vos différentes armes et capacités pour bien souvent annihiler totalement les robots ennemis. Chaque robot possédera ses atouts et ses défauts. Le Sniper pourra par exemple exploser une cible de très loin mais résistera fort peu aux dégâts, surtout au corps à corps. Le Science, lui, pourra détecter les ennemis plus facilement tandis que l’Assaut sera plus polyvalent et puissant.

Bionic Dues 9Bionic Dues 19

Maintenant que les bases sont là, passons véritablement au test.

Test :

Comme annoncé dans ce post : [Test] Mise en place de mes tests, je vais décomposer le test selon quatre catégories principales et une cinquième secondaire.

Gameplay :

Comme indiqué dans l’introduction, Bionic Dues propose un gameplay en deux temps, une phase de choix d’une mission de quelques minutes et des batailles plus longues en semi-temps réel.

Malheureusement, le choix de missions n’aura que peu d’influence sur la mission en elle-même. Bien souvent, il s’agira de tout détruire pour remplir finalement un objectif peu important (en mission). Une lassitude s’installera donc très rapidement. Heureusement, le loot régulier permet de s’affranchir de celle-ci et vous pousse à continuer pour espérer gagner des objets plus imposants et utiles. Durant les 50 jours de missions, vous pourrez de ce fait, expérimenter certaines stratégies pour mieux se débrouiller.

Bionic Dues 6Bionic Dues 21

De plus, l’IA assez particulière vous jouera des tours dans les niveaux de difficultés plus élevés. Pas très intelligente, elle deviendra réellement dangereuse par sa puissance de feu. L’attaque d’un sniper ennemi sans connaissance vous amènera souvent à perdre la moitié de votre bouclier sachant qu’avec une simple réflexion et un petit missile sur sa tronche, on n’en parle plus …

Cependant, le level design vous poussera bien souvent à déjouer les pièges du terrain pour mieux avancer : barricades, barils, … Cet aspect ne viendra, non pas vous aider, mais vous ennuyer et jouera pour une fois, en défaveur du gameplay. J’y reviendrai dans la partie graphisme.

Bionic Dues 20Bionic Dues 4

D’une prise en main rapide, Bionic Dues sera toutefois assez déstabilisant avec son tour par tour en semi-temps réel (voir ma vidéo en fin d’article pour plus de clarté). Lorsque vous vous retrouvez face à des ennemis, vos mouvement seront bloqués le temps que celui-ci effectue son tour, ce qui sera bien très rapide. Mais lorsqu’ils seront dix, vous aurez un peu du mal à voir quand vous serez libre pour bouger et vous échapper. Dommage !

Au final, le gameplay de Bionic Dues n’est pas le moins bon élément du jeu, loin de là. Avec des contrôles intuitifs et du loot intéressants, il arrive à être plaisant. On lui reprochera ce système un peu assis entre chaise : « temps réel ou tour par tour ».

Note :
Gameplay3,5

Graphismes :

On ne va pas se le cacher, Bionic Dues n’affiche pas des graphismes de malade ! Très minimaliste, ce jeu indépendant pêche très clairement par ce coté-là. Un Skyward Collapse, par exemple, pouvait compter sur sa direction artistique, Bionic Dues a du mal à nous enchanter et tient plus du jeu flash propret que du canon de beauté.

En plus, tous les robots ennemis se ressemblent et la caméra se place bien trop haut à mon goût (même s’il est possible de zoomer). Les barricades sont aussi très pénibles car à moins de passer votre souris dessus, il est difficile de les distinguer par rapport au sol. Vous pouvez d’ailleurs le voir dans vidéo en fin d’article lorsque je me bloque sur une malencontreusement.

Bionic Dues 17Bionic Dues 14

Seule la map de la ville est assez stylisée et jolie mais vous y passerez seulement quelques minutes. Que vous choisissiez une attaque d’une usine chimique ou d’arsenal, vous aurez les même décors avec à peine deux-trois objets différents. Ce manque flagrant de renouvellement nuit très clairement à l’aspect général du titre et se ressent partout, même sur le gameplay.

Distinguer un sniper ennemi d’un lanceur de missiles se voudra difficile sauf si vous prenez votre temps, ce qui est assez dommage dans un jeu se voulant assez dynamique.

Bionic Dues aurait donc tout eu à gagner si les développeurs avaient osé prendre plus risque et nous proposer une direction artistique plus audacieuse. Le gris est une bien belle couleur, durant quelques … heures, pas plus !
Note :
Graphismes2

Bande-Son/Scénario :

Pour un petit jeu indépendant, Bionic Dues possède une soundtrack fabuleuse, comme presque à chaque fois avec Arcen Games. Entièrement réalisée par un seul homme, elle mêle clavier et chant et franchement, j’adore ! Si les thèmes ne s’enchaînent pas toujours très bien, ce n’est pas grave !

Je pense que cette soundtrack résume bien l’idée des jeux Indie, proposer de l’originalité dans ce monde vidéoludique très figé.

Après, on pourra pester sur les bruitages un peu cheap ou les voix des robots qui sont identiques et assez banales mais cette musique m’a fait oublier tous ces petits défauts. La voix off du jeu est par ailleurs assez bien dans le ton.

Note :
Bandeson2,5

Malheureusement, le scénario n’a pas subi le même traitement dans sa partie narrative. Le thème « méchant robot qui nous attaque » est du vu et du revu. En plus, la manière pour nous entraîner dans cette bataille est assez particulière. Des robots attaquent la ville mais on évacue pas ! Pourquoi ? Les autres villes souffrent de surpopulation … Vive l’excuse bidon !

Bon, le scénario est, il est vrai, juste là pour donner un prétexte à se battre. Dès lors, le studio avait intérêt à se rattraper autre part et il le fait grâce aux descriptions des loots ! Présentés avec humour (uniquement en anglais), les petits textes qui accompagnent les améliorations sont très agréables à lire et vous feront sourire assez souvent. Seulement, il n’existe que peu de descriptions différentes, les objets possédant différents niveaux (couleur des MMO : bleu, vert, mauve, …).

Bionic Dues 10Bionic Dues 8

Au final, même si le scénario est assez banal et pas particulièrement prenant, la qualité des descriptions est plutôt agréable. Un bon point !

Note :
Scenario2

Durée de vie :

Avec pas moins de 50 missions (moins si vous remplissez certains objectifs), Bionic Dues promettait une durée de vie assez longue. Cependant, comme déjà dit, chaque mission est presque identique à la précédente et seule la recherche du loot et l’amélioration de vos stratégies vous feront avancer.

A la limite en Easy, aucune stratégie n’est à considérer, il suffit de jouer un temps soit peu intelligemment et les missions passeront comme une lettre à la Poste. Dans un mode de difficulté accrue, vous aurez déjà un peu plus de challenge et certains passages vous énerveront, surtout lorsque vous vous ferez exploser sans savoir pourquoi (mini boss, tonneaux explosifs, onde de choc, …). A noter que pour perdre, il faut que vos robots soient entièrement détruits. Votre QG sera dès lors endommagé et si vous n’arrivez pas à le réparer (certains missions le permettent), vous perdez la partie. Sinon, il est toujours possible de perdre la bataille finale.

En somme, Bionic Dues vous occupera pendant une ou deux parties et vous n’y reviendrez que quelques jours après, de peur de vous lasser trop vite. De plus, comme déjà dit, le jeu ne se renouvelle en rien graphiquement ce qui est en plutôt gênant. Encore heureux que son petit prix lui accorde un petit bonus.
Note :
Dureedevie2,5

Optimisation – Interface – option graphique :

L’interface de Bionic Dues est assez bien pensée et ne vous encombrera jamais. Mais encore une fois, elle est fort générique et pas particulièrement agréable à regarder. Par contre, la possibilité de trier les loots en fonction de divers critères est plutôt utile, surtout lorsqu’on essaye de réellement personnaliser un robot.

Pour l’optimisation, avec ce qu’il affiche, le jeu ne demande que très peu de ressources et tournera aisément sur énormément de configurations. Par contre, il est difficile de parler réellement d’optimisation PC.
Note :
OptimisationB

Conclusion :

Bionic Dues a tout pour plaire mais son manque de prise risque graphiquement ou sa lisibilité assez hasardeuse m’ont assez énervé. Je pense réellement qu’il peut plaire à un certains nombres de joueurs, surtout les fans d’Indie Game mais certains, comme moi, n’y trouveront que peu de plaisir. Les amoureux du loot, toutefois, devrait également y trouver leur compte, surtout que les descriptions sont assez humoristiques.
Note :

Gameplay3,5Graphismes2Bandeson2,5

Scenario2Dureedevie2,5OptimisationB

Noteglobale12,5

  • Vidéo de gameplay :

  • Images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plateforme PC
Développeur Arcen Games
Editeur Arcen Games
Date de sortie 8 octobre 2013
Prix (Steam) 8,99 €
Configuration minimale (PC – MAC – Linux) Windows XP, Processeur 1.6 GHz, 2Go de RAM, Carte graphique quelconque, Directx 9, 300 Mo d’espace libre

Laisser un commentaire