Crusader Kings II : Sons of Abraham : 2e carnet de développement

Crusader Kings II Sons of Abraham Jaquette

Bienvenue pour ce 2e carnet de développement de Crusader Kings II : Sons of Abraham. Comme d’habitude, je vais vous le traduire.

Si vous souhaitez lire d’autres carnets de développements, ils se trouvent dans la catégorie wargame ou sur la page « Carnets de développement » accessible via les onglets en haut de page. Si vous ne souhaiter pas en rater, il existe le flux RSS (droite de page) ou la page facebook (à droite sur la page d’accueil ou par lien direct : page facebook).

Commençons :

La semaine dernière, je vous ai parlé du Collège des Cardinaux et des nouveaux pouvoirs du Pape (même si je crois que j’ai oublié de mentionner que le Pape peut aussi vous accorder des revendications sur les comtés et duchés !). Aujourd’hui, je vais passer en revue le reste des nouvelles mécaniques chrétiennes de Crusader Kings II : Sons of Abraham, ainsi que les nouveautés musulmanes. Commençons par les Ordres Sacrés !

Crusader Kings II Sons of Abraham 10

Nous avons donné à chaque religion non-hérétique dans le jeu au moins un Ordre Sacré. Cela inclut les diverses religions païennes, bien que la plupart de leurs Ordres Sacrés soient plutôt fantaisistes. Les catholiques en obtiennent également deux autres en plus des anciens, les Chevaliers de Calatrava et les Chevaliers de Santiago (liens wiki), tous deux principalement actifs en Espagne (Hispanie). Les Ordres Sacrés ne sont plus activés à une certaine date, beaucoup vont commencer à se montrer une fois le coup d’envoi des croisades/jihads donné (ce qui est également plus dynamique désormais), ou lorsque certaines conditions seront remplies. Par exemple, la Confrérie du Saint-Sepulcre (un Ordre Sacré orthodoxe, lien wiki) deviendra active si Antioche et Jérusalem sont orthodoxes et détenues par des dirigeants orthodoxes. Les Ordres Sacrés sont maintenant beaucoup plus actifs dans la politique mondiale, et leurs deux mécaniques interne et externe ont été modifiées. Vous pouvez maintenant emprunter de l’argent à certains Ordres Sacrés (comme les Templiers, lien wiki), ou donner de l’argent pour de la piété. Ils feront, à leur tour, diverses demandes (et si vous leur devez de l’argent, il est difficile de refuser). Par exemple, ils peuvent demander que l’un de vos fils se joigne à eux, ou que vous leur donniez le droit de construire un château sur une parcelle vide dans l’un de vos comtés. En interne, les Grands Maîtres ne sont plus des personnages générés aléatoirement, mais choisis parmi des vassaux et courtisans, dont beaucoup seront désormais des membres importants de la noblesse européenne. Avoir un Grand Maître de votre dynastie vous donnera un montant mensuel de prestige. La possession de château par le Grand Maître n’est plus héréditaire, mais il est nommé un « commandant » à vie. Nous avons également ajouté quelques règles et décisions mineures, comme par exemple si vous arrivez à devenir le Roi de Jerusalem, vous aurez la possibilité de vassaliser les Templiers et les Chevaliers de Saint-Jean (lien wiki). Enfin, si vous pensez qu’un Ordre est devenu trop puissant dans votre royaume, vous pouvez l’expulser à jamais, saisissant ses châteaux (un acte très impie).

Crusader Kings II Sons of Abraham 11

Quelque peu lié aux Ordre Sacrés, vous avez maintenant la possibilité d’ordonner à n’importe quel(le) courtisan(e) de prendre les voeux et de devenir moine ou nonne. Le personnage sera alors soit un moine ou une nonne régulier(e) (traits), ou sortira pour rejoindre l’un des ordres martiaux. De toute façon, il ou elle sera déshérité(e). Malheureusement, vous n’êtes pas autorisé à le faire contre des personnages qui vont hériter de titres (comme les cadets sous le Gavelkind); à moins que vous ne les emprisonnez d’abord.

Crusader Kings II Sons of Abraham 12

Comme je l’ai mentionné plus tôt, le coup d’envoi des croisades ne sera plus nécessairement donné après une certaine année; cela dépend maintenant de la situation réelle en Europe. Par exemple, si Constantinople ou Rome sont tombés ou que les Maures poussent en France. Des conditions similaires s’appliquent aussi pour les musulmans. Les Païens – s’ils peuvent avoir de Grandes Guerres Saintes – en obtiendront après que les croisades et les jihads soient activés.

Nous avons également amélioré les hérésies, la plupart d’entre elles sont maintenant plus distinctes et certaines ont leur propre chef religieux. Par exemple, les Cathares (lien wiki) peuvent nommer des femmes évêques et les Ibadites (lien wiki) peuvent maintenant avoir leur propre calife, etc. Les événements qui contrôlent la propagation des hérésies sont différents si vous possédez Sons of Abraham; les hérésies ont tendance à être plus localisées et il est également possible d’avoir une opinion minoritaire non hérétique parmi vos courtisans pour répandre leur foi (par example, un courtisan orthodoxe parmi les catholiques, etc.). Peut-être que le changement le plus drastique des hérésies est qu’elles peuvent désormais prendre le dessus si elles détiennent plus de provinces que la forme dominante actuelle de la religion. Si, par exemple, plus de comtés sont vaudois (lien wiki) que catholique, le catholicisme deviendra l’hérésie et, ses Ordres Sacrés rejoindront les Vaudois. Oh, et nous avons également décidé d’ajouter des rebelles religieux « réguliers », ceux-ci ne cherchant qu’à répandre une hérésie, juste pour gagner la liberté sur l’oppression religieuse de leurs suzerains (par exemple, les rebelles sunnites dans un royaume catholique).

Le catholicisme a peut-être reçu le plus d’attention dans Sons of Abraham, mais nous n’avons pas oublié les musulmans. Ils obtiennent un choix entre deux écoles théologiques rivales et les conflits qui en découlent dépendront de la position. D’un côté, vous avez l’école Mu’tazili (lien wiki), qui épouse la raison et la pensée rationnelle inspirée par les anciens philosophes grecs. S’opposent à eux les Ach’arî, qui croient en l’éternel, les paroles non écrites (non créées) d’Allah. Historiquement, les Mutazilites ont perdu après certains conflits assez brutaux et les mesures draconiennes comme le Mihna (lien wiki anglais), mettant sans doute fin à l’âge d’or islamique. En terme de jeu, les Mutazilites bénéficient d’un bonus d’apprentissage pour la recherche, alors que les Achari gagnent de la piété, et les membres des écoles adverses ont tendance à se détester les uns les autres.

Je pense que c’est tout pour l’instant. La semaine prochaine, je parlerai des pèlerinages, des événements religieux et du Judaïsme !

Voici la fin de ce carnet. Merci de votre lecture ! Si vous souhaitez lire l’original (en anglais), cliquez ici.

Laisser un commentaire