Insurgency : Impression bêta

Insurgency Early Access Logo

Insurgency est un FPS disponible sur Steam en Early Access. Développé par New World Interactive, il s’agit d’une version standalone du très célèbre mod d’Half Life 2, Insurgency : Modern Infantry Combat.

Insurgency est un peu l’aboutissement ultime d’un mod, c’est-à-dire arriver à proposer un jeu complet et indépendant grâce à l’attrait et la demande de la communauté. Encore faut-il que cela soit effectué dans les règles de l’art !

N’ayant jamais touché au mod, je ne saurais malheureusement pas faire de comparaisons entre les deux.

Concept :

Insurgency, qu’est-ce exactement ? Il s’agit tout simplement d’un FPS entièrement multijoueur proposant des combats modernes. Comprenez donc par là, des gentils américains qui vont tuer du méchant taliban. Pardon, les Forces de Sécurité qui se défendent contre des Insurgés … tout de suite mieux !

Insurgency 11Insurgency 12

Mise à part le background qui est sans doute repris dans 75 % des FPS actuels, Insurgency se veut plus réaliste et punitif que ses confrères (Call of Duty, Counter Strike, Battefield en tête). A la manière d’un Red Orchestra ou d’un Arma, tout en étant moins poussé, une balle suffira à vous tuer.

Il faudra donc être particulièrement prudent sur le champ de bataille ou vous mourrez très rapidement. En fait, que vous soyez prudent ou pas, la mort arrivera bien assez vite ! Il est en effet assez difficile d’anticiper et de voir arriver l’ennemi, contrairement par exemple à Red Orchestra.

Toujours est-il que, via plusieurs modes de jeu, vous vous affronterez dans des parties jusqu’à 32 joueurs (faut-il encore les trouver). On aura du classique (team deathmatch, capture de point) ou du plus spécial (missions coop). Point non négligeable, le teamplay sera mis en avant puisqu’en fonction du mode choisi, vous ne réapparaitrez que par vague ou lorsqu’un objectif sera capturé. Il ne sera pas donc pas fort judicieux de vous éloigner du groupe sous peine de vous voir dessouder et attendre des plombes qu’un joueur capture un point, du moins s’il y arrive. Restons donc groupir !

Insurgency 18Insurgency 13

Bon, maintenant que le concept est là, passons à l’impression.

Bons points :

  • Plutôt agréable à regarder :

Insurgency ne propose sans doute pas des graphismes transcendants mais pour une équipe de développement indépendante, le moteur graphique tient réellement la route, surtout depuis les dernières améliorations.

On reprochera juste des arrières peu flatteurs et quelques éléments coupés à la hache. Sinon, dans l’ensemble le jeu est propre. Certains effets de fumée, lors des tirs, sont d’ailleurs assez sympas.

Insurgency 23Insurgency 7

Les armes sont également très bien modélisées. Il est d’ailleurs possible d’améliorer celle-ci avec des diverses modifications (lunette, laser, lampe, …) ce qui pourra les changer du tout au tout.

On notera toutefois des cartes un peu plus vieilles qui font taches par rapport aux plus récentes.

  • Le jeu d’équipe :

Lorsqu’un équipe décide réellement de jouer une cause commune, le plaisir de jeu n’en est que décuplé. Il s’agit notamment d’un des seuls FPS où j’ai sorti mon micro pour aider l’équipe. Malheureusement, l’anglais sera de rigueur à moins que vous ne parliez russe …

Les modes de jeu, comme je le disais plus haut, sont clairement pensé vers le Teamplay et il est très rapide de voir que l’équipe en face joue oui ou non de manière soudée. La mort arrive bien vite si c’est le cas …

  • Stable :

Avec les Early Access, on peut clairement tomber sur tout et n’importe quoi. Ici, pas de soucis à se faire, les développeurs suivent assidûment les retours et améliorent continuellement le jeu. Insurgency a par exemple subi une grosse mise à jour durant mes parties. Le jeu ne possède d’ailleurs que très peu de bugs, principalement des bugs de collisions, et les serveurs (dédiés !) sont stables.

Pas de chance, Insurgency ne possède pas d’autres gros points forts, même si ceux-ci sont déjà très importants à mon sens !

Mauvais points :

  • Trop classique ! :

A mon sens, Insurgency arrive trop tard ! Il met en effet un pied dans un paysage vidéoludique saturé de jeux de guerre moderne. En plus, en ne proposant rien d’innovant, il ne peut susciter un engouement général du public.

Insurgency 28Insurgency 14

Tout semble déjà vu et la plupart des jeux proposent à la limite plus de contenu et ce, instantanément. Je pense que les (rares) joueurs croisés sont sans doute des anciens fans du mod. De plus, son prix assez élevé (19 €) ne jouera sans doute pas en sa faveur.

Ainsi, Insurgency ne m’a semblé déjà vu et m’a rapidement lassé il est vrai. Il faudra clairement voir avec les ajouts futurs (éditeurs de niveaux, vraie IA, …) et les modifications effectuées.

  • Frustrant :

Insurgency dans ses combats est très frustrant ! La mort vient souvent d’un coup sans crier gare, la faute à un gameplay très (trop) punitif. Avec ses déplacements rapides (style Call of Duty, Counter Strike), Insurgency ne vous incite pas à vous protéger et il est très difficile de sentir toute sa faiblesse sur le champ de bataille. Et je pense, qu’il n’est réellement pas évident pour les développeurs d’arriver à retranscrire cette « peur ».

Insurgency 15Insurgency 29

Ici, on a un peu l’impression d’être freiné par cette balistique et ce choix tout réfléchi des développeurs. Dommage.

  • Des joueurs ?

Insurgency souffre pour le moment d’un très gros défaut, le nombre de joueurs connectés ! Même en début de soirée, il est très difficile de trouver plus de 50-60 personnes connectées ce qui réduit forcément l’offre de jeu. Pour le moment, je mets cet abandon sur le compte de l’Early Access et j’espère vivement aux développeurs que le jeu trouvera son public.

Insurgency 1Insurgency 6

Pour vous faire une idée plus globale, je vous conseille de regarder mes deux vidéos en fin d’article, une commentée et un extrait.

Appréciation globale :

Insurgency arrive trop tard et est très (trop) classique pour réellement devenir une bombe vidéoludique. Il propose toutefois des affrontements tactiques et en équipe bien sympa. Il pêchera cependant par la frustration que le joueur peut ressentir en combat. Je souhaite un bel avenir au jeu même si je doute fort qu’il arrive à trouver son public, même lors de sa sortie officielle.

Pour la note, j’ai longtemps hésité entre satisfaisant et bien. J’ai finalement opté pour un bien devant les points positifs et les différents retours des développeurs. De toute façon, le jugement final arrivera avec le test (d’ici quelques semaines/mois). Il ne s’agit ici que d’une impression.

B

  • Vidéo de gameplay :

Commentée (désolé pour la monotonie 🙁 ) :

Extrait :

  • Images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire