Europa Universalis IV : Conquest of Paradise : 2e carnet de développement

EUIV Conquest of Paradise Jaquette

Bienvenue pour ce 2e carnet de développement d’Europa Universalis IV. Comme d’habitude, je vais vous le traduire.

Si vous souhaitez lire d’autres carnets de développements, ils se trouvent dans la catégorie wargame ou sur la page « Carnets de développement » accessible via les onglets en haut de page. Si vous ne souhaiter pas en rater, il existe le flux RSS (droite de page) ou la page facebook (à droite sur la page d’accueil ou par lien direct : page facebook).

Commençons :

Puisque c’est la semaine de l’annonce d’Europa Universalis IV : Conquest of Paradise, j’ai une petite surprise pour vous. Deux carnets de développement dans la même semaine (ndt : désolé du retard). A partir de maintenant, vendredi sera le jour dédié aux carnets de développement jusqu’à la sortie de l’extension le 11 décembre (ndt : repoussé en janvier).

  • Explorer un nouveau monde :

Une des choses les plus excitantes pour moi, c’est de jouer l’exploration dans Europa Universalis IV, acquérir l’idée « Conquête d’un Nouveau Monde » rapidement, recruter un explorateur, détacher quelques-uns de mes navires précieux et les envoyer à travers les mers. Lorsque vous trouvez une terre, vous devez construire une base pour étendre votre portée et continuer, cartographiant lentement les frontières de votre nouvel empire. Avec l’extension d’Europa Universalis IV, Conquest of Paradise, nous avons ajouté une nouvelle dimension à cet aspect d’exploration, à savoir le fait que vous ne pourrez plus connaître ce que vous allez trouver. Cela va ajouter une véritable exploration au jeu ainsi que de nouveaux défis pour les joueurs qui ont optimisé leur stratégie en sachant exactement où le Nouveau Monde se trouve et où ils doivent se baser pour optimiser leur portée coloniale.

  • Le Nouveau Monde aléatoire est totalement facultatif :

Tout d’abord, la fonctionnalité permettant de générer aléatoirement le Nouveau Monde est une caractéristique de l’extension totalement facultative qui est activée à partir de l’écran de sélection des pays. Si vous souhaitez votre « Vieux » (Nouveau) Monde plus sûr, il suffit de ne pas l’activer. Cependant, une fois activé, le monde est aléatoire lorsque vous démarrez la partie. Ceci, bien sûr, signifie que la moitié du monde ne ressemblera pas à celui de la sélection des pays.

  • Les frontières de votre courageux Nouveau Monde :

Pour maintenir raisonnable l’équilibre du jeu, nous avons fait en sorte d’imposer des limites, donc seulement l’Amérique du Sud et du Nord seront aléatoires. Techniquement, la zone est déterminée par un rectangle sur la carte qui couvre les Amériques et le Groenland mais pas les Acores. Pour être capable de vous donner un sentiment agréable, nous limitons aussi la génération aléatoire du Nouveau Monde avec un point de départ en 1444 et vous ne serez pas en mesure d’avoir un Nouveau Monde aléatoire en utilisant le convertisseur de sauvegardes de Crusader Kings II. Comme le générateur est de plus en plus perfectionné, nous verrons si cela peut changer, mais pour l’instant, nous ne pouvons pas vous promettre que cela arrivera.

  • Générer une nouvelle carte du monde :

Donc, vous commencez la partie. La première chose qui se passe sur le « capot » est que le jeu génère les continents et les montagnes. Les continents seront assez aléatoires (pas de plaques tectoniques, désolé !), et la plupart du temps vous aurez beaucoup de zones à coloniser, mais des choses étranges peuvent se produire. Les provinces seront attribuées et assignées aux noeuds de commerce/continents etc. Nous utilisons les noms des provinces réels  de ce monde et essayons de garder ces provinces assez proches de celles qui le sont dans monde réel. Notre réseau de noeud de commerce est assez bien équilibré en ce moment et doit être maintenu constant, de sorte que les noeuds et les liens entrants et sortants sont les mêmes, mais les noeuds sont répartis à travers le monde, et les premiers tests sur le jeu indiquent que cela fonctionne bien. Ensuite, bien sûr, les tribus indigènes sont espacées de sorte que le Nouveau Monde obtienne une certaine population. Actuellement, nous avons accompli la plupart des éléments pour le Nouveau Monde mais c’est le genre de chose que vous pourriez, en théorie, toujours peaufiner. Les images que vous verrez (ndt : fin de traduction) ne sont pas définitives.

  • Une nouvelle stratégie de marque pour le multijoueur :

Le Nouveau Monde aléatoire va certainement introduire de nouveaux facteurs pour Europa Universalis IV, surtout pour le mode multijoueur. Vous ne pourrez plus optimiser votre stratégie basée sur la connaissance exacte de la portée coloniale dont vous avez besoin et où vont tremplins doivent se trouver. J’attends vraiment avec impatience le moment où  nous pourront redémarrez notre partie multijoueur au boulot avec un Nouveau Monde aléatoire.

Passez un bon Week-end !

Voici la fin de ce carnet. Merci de votre lecture ! Si vous souhaitez lire l’original, cliquez ici.

Laisser un commentaire