Total War Rome II présente les Gètes (DLC gratuit)

Rome II TOTAL WAR Gètes

Total War Rome II s’est doté récemment d’une nouvelle faction via un patch gratuit, les Gètes. De plus, un DLC payant, Pirates and Raiders, est également prévu. Il rajoutera pas moins de trois nouvelles factions. Les traductions sur ces factions arriveront très prochainement.

Vous retrouverez les autres factions (Rome, Carthage, Macédoine, Iceni, Arverne, Suève, Parthes, Egypte, Séleucide, …) dans la catégorie Wargame du blog ou sur la page « Carnets de développement » du site.

Commençons :

« Dignité, Autonomie, Volonté »

Les Gètes ne sont pas une seule tribu, mais une confédération libre (desserrée) installée autour du Bas-Danube. Ils se distinguent des autres tribus locales par leur culte de Gébéléizis, qui se manifeste par la foudre et le tonnerre et Zalmoxis (lien wiki), qui représente l’immortalité. Les Gètes croient fermement qu’il n’y a pas d’autres dieux que les leurs, mais se considèrent comme constamment en désaccord avec les cieux, allant même juste qu’à tirer des flèches vers Gébéléizis pendant les fortes tempêtes. 

Il y a un débat pour savoir si les Gètes et les Daces étaient du même peuple, ou des tribus différentes unies par une même langue. Les Grecs, assurément, les ont d’abord mentionnés en tant que Gètes lors de leur première rencontre au cours du 7e siècle ACN. Réputés pour leur impressionnante cavalerie de choc et leur tactique de raid « hit and run », les Gètes ont gagné leur réputation pendant la période où ils étaient sous le contrôle du désormais affaibli Royaume des Ordryses (lien wiki) , à qui ils ont fourni des services militaires.

Comme beaucoup d’autres dans la région, ils ont également été victimes de l’expansion agressive du roi macédonien, Alexandre le Grand (lien wiki), qui rasa les colonies Gètes avant de commencer son expédition en Perse. Suite à la mort d’Alexandre et l’éclatement de son Empire, les Gètes ont profité de l’instabilité régionale, en usant de cette possibilité pour se consolider. Maintenant, ils sont prêts à frapper (se battre contre) leurs anciens dirigeants et même leurs voisins plus faibles, détruisant la résistance et rendant au centuples les aggressions passées.

Farouchement indépendants, les guerriers gètes tiennent fermement dans les batailles. Ils sont également fiers de leur patrimoine culturel, et le peuple est heureux en présence d’autres tribus des Balkans. Cependant, les griefs passés avec les tribus nomades signifient qu’il est très difficile d’avoir avec eux un dialogue à la table diplomatique.

Voici la fin de ce carnet de développement. Si vous souhaitez lire l’original (en anglais), cliquez ici. Cette faction est disponible gratuitement avec le dernier patch.

Acheter Total War Rome II ? (lien sponsorisé, finance le blog)

Laisser un commentaire