Black Desert Online : Impression bêta

Black Desert Online Bandeau

Black Desert Online est un MMORPG développé par Pearl Abyss et édité par Daum Games. Il sortira officiellement le 3 mars 2016 sur PC en occident.

La seconde bêta fermée de Black Desert Online se déroulait ce WE et j’ai eu l’occasion, comme de nombreux joueurs (précommande ou via une clé), à m’essayer à ce MMO fort attendu. Il s’agit donc véritablement d’un avis porté sur les premières heures de jeu et il ne faut pas en tirer un avis définitif, un jeu de ce type se testant sur la longueur : contenu HL, ajout de contenu, …

Concept :

La hype autour de ce jeu vient réellement d’un point essentiel, son éditeur de personnage. Avec des personnages magnifiques, bien que typés asiatiques (le jeu est coréen à la base), le jeu propose de créer son personnage comme on le souhaite avec des détails hallucinants pour un MMO.

Au-delà de cet aspect purement cosmétique se cache également quelques nouveautés intéressantes qui devraient un peu changer des productions actuelles. Tout n’est pas parfait comme nous allons le voir mais Black Desert Online ne devrait pas avoir trop mal pour se faire sa petite place sur l’échiquier, surtout que le monde était déjà bien présent pour cette bêta.

Pour en revenir à l’histoire, vous incarnez un personnage qui se voit contraint de cohabiter avec un esprit aux intentions plus que douteuses, tenant de vous écarter du droit chemin en permanence. Avec une aspiration pour la renaissance italienne, les développeurs vous propulsent dans un univers heroic fantasy plutôt complet.

Maintenant que les présentations sommaires sont faites, on peut continuer avec les bons points de ce titre.

Bons points :

  • L’éditeur de personnage :

Comme indiqué dans cette introduction, Black Desert Online propose un éditeur de personnage pour le coup très impressionnant. Il est possible de modifier chaque partie de votre avatar. Le tout est très facile puisqu’il suffira de cliquer sur les parties de votre corps et de jouer avec la souris pour voir directement les conséquences. Il en sera de même pour le visage. Les développeurs ont vraiment atteint un niveau de détails inégalés. Cet éditeur met à genoux toute concurrence. Il manque certes encore un peu de variétés dans certains choix (cheveux, tatouages) mais cela reste des détails devant les possibilités.

Voici d’ailleurs une petite vidéo concoctée par mes soins pour vous prouver mes dires :

De plus, et chose importante, les modèles de personnage ne perdent pas en détails une fois dans le jeu, de quoi profiter pleinement de vos créations. Notons que cet éditeur est déjà disponible gratuitement ici et qu’il est possible de sauvegarder son personnage pour la sortie finale en mars.

Black Desert Online CBT2 9Black Desert Online CBT2 34

  • Son ambiance graphique :

A côté de cet éditeur, Black Desert Online propose un univers plus que réussi. S’inspirant de la Renaissance, le monde propose une végétation bien fournie et quelques effets de lumière plutôt réussis, notamment à travers le cycle jour/nuit.

Par contre, à côté, le moteur accuse quelques problèmes techniques comme du clipping ou encore des textures parfois pas très propres. Les panoramas sont aussi nettement moins contemplatifs, la distance d’affichage étant assez juste. Mais au final, Black Desert Online est véritablement dans le haut du panier pour sa partie artistique/graphisme. Il faudra cependant une bonne machine pour le faire tourner, l’optimisation n’étant pas encore parfaite.

Black Desert Online CBT2 18Black Desert Online CBT2 28

  • La touche T ! La touche T !

Qui n’a jamais pesté devant les déplacements bien longs pour rejoindre une quête dans un MMO ? Et bien ici, les développeurs ont pensé à vous avec la touche T ! Une fois appuyée, le jeu emmène, comme un grand, votre avatar au lieu de quête, de quoi par exemple chipoter dans son inventaire pendant le trajet ou aller se chercher un truc à boire …

A côté, on perd malheureusement la notion des distances et des lieux géographiques, un peu comme avec un GPS où le chemin devient presque anecdotique.

Black Desert Online CBT2 29Black Desert Online CBT2 20

  • Le système de combat :

RPG coréen oblige, vous allez bouffer du mob et comme bien souvent, le système de combat est donc bien plus dynamique que sur un MMO occidental. Basé sur les combos, Black Desert Online vous demande d’effectuer les combinaisons de clavier correctement pour lancer des attaques destructives. Très plaisant au début, il faudra réellement voir sur la durée, donc pas sur le temps d’un WE, si cela ne devient pas trop contraignant ou si certains combos ne sont pas trop puissants.

Mauvais points :

  • L’écriture :

Bon, soyons clair, la traduction française n’est pas du tout au point et je doute fort qu’elle soit prête d’ici le 3 mars. Outre les textes qui dépassent des cases, le grand classique, de nombreux passages sont encore en anglais …

Mais derrière cet aspect rédhibitoire se cache un maux plus gênant, la qualité d’écriture. Black Desert Online n’est clairement pas un MMO à histoire même si son lore s’y prêterait. On se retrouve avec des quêtes du genre : va tuer ça, reviens, va tuer ça, reviens, va voir ce mec, … un problème que les MMO modernes ont encore du mal à voir disparaitre. Certains apprécieront mais d’autres comme moi préfèreront des quêtes un peu plus denses. Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès et tendre vers le MMO solo comme un The Elder Scrolls Online. J’aurai juste aimé un peu plus de variations sur les tâches à accomplir, c’est tout !

  • Le lore sous-exploité et des mécaniques de gameplay peu claires :

Black Desert Online a une fâcheuse tendance à ne pas expliquer tout correctement. Le lore est trop peu dévoilé, au point que j’ai laissé tomber d’essayer de comprendre. On se retrouve très vite avec de nombreux personnages, à leur parler plus pour des quêtes que pour des raisons évidentes. C’est vraiment dommage car cela casse l’immersion du joueur. Le joueur ne se sent plus appartenir à l’univers déployé par les développeurs.

Black Desert Online CBT2 12Black Desert Online CBT2 26

Certaines mécaniques de gameplay ne sont pas ultra compréhensibles, notamment le système de discussion pour débloquer des quêtes. Il y a un bien une aide accessible mais elle aurait le mérite d’être un peu plus présente en jeu. On notera aussi la disposition des villes qui empêchent de trouver facilement quelqu’un et surtout les donneurs de quêtes, bien trop discrets tant dans le jeu que sur la mini carte.

  • Le gender lock :

Plutôt rare dans les productions occidentales, Black Desert Online propose du gender lock pour les classes, celles-ci ne sont donc accessibles que pour un certain genre (homme/femme). Ce n’est pas terrible, puisqu’il y a souvent l’équivalent, par exemple le guerrier qui devient la valkyrie mais si vous souhaitez un homme, seul le magicien, le guerrier ou le berserker seront disponibles.

Black Desert Online CBT2 2Black Desert Online CBT2 5

L’apparence très typée par classe amène à avoir quelques clones sur le terrain même s’il est toujours possible grâce à l’éditeur de personnage de corriger cela !

Appréciation globale :

Jouer à Black Desert Online durant ce WE a été très plaisant même si certains points continuent de me rebuter. Il faudra dés lors voir à sa sortie et surtout sur la longueur si ceux-ci ne viennent pas trop ternir l’expérience. Le contenu HL devra aussi être analysé, ce qui était impossible ici en jouant seulement quelques heures. Le public devrait à priori suivre et on risque de voir fleurir d’ici quelques semaines quelques avatars particulièrement réussis sur le jeu.

TB

  • Images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire