Scum : que se passe-t-il si on est mouillé ?

Je ne parle que très rarement  des jeux de survie et encore moins des Battle Royale comme Playerunknow’s Battlegrounds. La raison, je pourrais ne faire que cela mais je préfère diversifier mes news et puis je ne joue pas spécialement à ce genre de jeux. Il y a pourtant un titre dans ce style que je suis, Scum !

Développé par Gamepires en collaboration avec Croteam (Serious Sam, Talos Principle, …) et édité par Devolver Digital, Scum vaut selon moi le détour par l’ensemble des mécaniques promises par les développeurs. Ils sont clairement à fond dans la simulation tout en gardant un côté bien fun ! Ainsi, si l’inertie liée au poids du joueur et à sa musculature, la vue du personnage, son endurance, ses calories, etc sont déjà gérés de manière pointue, le studio aborde aujourd’hui tout ce qui touche à l’humidité !

Ainsi, en fonction des vêtements portés, des différentes couches, l’eau aura un impact certain sur vos performances, qu’elle vienne d’une petite baignade ou de la transpiration ! Gamepires a vraiment la volonté d’innover dans chaque coin de gameplay pour réellement se distancer des autres jeux du genre à l’approche plus « arcade » et cette vidéo ne devrait pas me contredire.

Personnellement j’ai hate de voir ce que cela va donner une fois en main, même si je redoute qu’il soit difficile de réellement comprendre quelles statistiques influences quels paramètres. Il risque aussi d’y avoir une grande disparités entre les joueurs et certains vont clairement se tourner vers l’optimisation. Espérons surtout que l’ensemble des paramètres soient correctement gérés.

Les développeurs risquent néanmoins d’y toucher et retoucher en fonction des retours de la communauté durant la phase d’accès anticipé qui débutera en ce début d’année sur Steam. Il devrait y rester au moins un an. Au vu du travail des développeurs et de l’avancement montré dans les vidéos, je doute que le jeu soit une catastrophe, à savoir un titre instable et non optimisé, ne nous offrant que des belles promesses derrière une finition exécrable. Rendez-vous d’ici quelques semaines pour savoir si oui ou non je disais vrai.

Laisser un commentaire