Metro Redux s’explique en vidéo

Metro Redux Logo

Prévu pour le 28 août, la réédition « next-gen » de la saga Metro, à savoir Metro Redux, s’offre une vidéo vraiment complète sur ses nouveautés.

Bien logiquement, c’est le premier volet, Metro 2033, qui profitera le plus des divers améliorations. Ainsi, les graphismes ont été entièrement revus ainsi que le gameplay ou certaines phases de jeu. Metro 2033 et Metro Last Light se veulent ainsi plus proches graphiquement et dans les possibilités de gameplay.

Contrairement à d’autres rééditions « HD », ce pack Metro Redux semble être vraiment intéressant pour les joueurs consoles, peut-être moins sur PC. Toujours est-il que de nombreux éléments comme l’IA, le découpage des séquences, l’infiltration, etc ont été retravaillés pour notre plus grand bonheur.

Metro Redux est attendu pour le 28 août sur PC, PS4 et XboxOne. Notez que si vous possédez déjà le/les jeu(x) sur Steam, une réduction vous sera octroyée (- 50 %). Sinon, il est toujours possible de le précommander (lien sponsorisé, finance le blog) :

Metro Redux pour le 28 août !

Metro Redux Logo

Après son annonce le mois dernier (voir ici), Deep Silver a confirmé aujourd’hui que Metro Redux, à savoir Metro 2033 et Metro Last Light remasterisés, sortira le 28 août prochain.

Metro 2033, plus que le deuxième épisode, profitera des dernières améliorations et s’offrira donc une jolie cure de jouvence. Il sera également désormais possible de jouer les deux campagnes en mode Spartan ou Survival, ce qui amènera un sacré challenge. Le mode Ranger ne sera pas non plus oublié.

Si cette édition Redux sera disponible en version boîte (lien sponsorisé, finance le blog), sachez que si vous possédez le jeu ou les jeux sur Steam, une réduction vous sera octroyée.

Metro Redux : également sur PC !

Metro Redux Logo

Longtemps discuté mais non confirmé, Metro Redux a enfin eu son annonce officielle hier fin de journée !

Au programme, un remake « HD » des deux volets de Metro (2033 et Last Light) pour les consoles nextgen. Toutefois, la version PC ne sera pas oubliée !

Avec cette édition Redux, plusieurs nouveautés sont de la partie. Tout d’abord, la plus importante, la refonte graphique de Metro 2033. Le premier volet se verra donc offrir la dernière mouture du 4A Engine avec notamment des éclairages revus, une météo dynamique, des personnages plus détaillés, …

Voici d’ailleurs un comparatif assez flagrant :

Outre ces changements purement esthétiques, quelques mécaniques de gameplay comme l’IA les armes plus réactives ou encore l’infiltration ont été modifiés, pour le plus grand bonheur des fans.

Comme annoncé, cette édition Redux sera également disponible sur PC. Les possesseurs des anciens volets étaient donc en droit d’avoir une petite réduction sur la somme demandée. Et c’est du côté de Steam qu’on apprend qu’une réduction de 50 % vous sera offerte sur un titre (2033 ou Last Light) si vous le possédez déjà ou 50 % sur le pack complet si vous êtes déjà l’heureux propriétaires des 2 volets.

Metro 2033 Redux et Metro Last Light seront vendus 19,99 € séparément sur PC, PS4 et XboxOne. Le pack complet sera disponible à 49,99 €. Ces deux versions sont attendues pour l’été.

4A Games s’étend vers Malte et continue l’aventure Metro !

Véritable eldorado des pays de l’Est, Malte permet d’avoir un pied directement en Europe et de pouvoir ainsi s’ouvrir vers l’international. Le studio ukrainien 4A Games s’étend donc tout logiquement vers cette petite république insulaire.

Bien que le Creative Director and Co-Fondateur Andrew Prokhorov et le Chief Technical Officer Oles Shishkovstov quitte l’Ukraine pour Malte, le studio de Kiev ne fermera pas ses portes.

4A Games Logo

De plus, on apprend que le studio ne lâchera pas la licence Metro et qu’il travaille déjà sur nouveau AAA dans le même univers. Des projets non-annoncés sont également développement et utiliseront le 4A Engine, le moteur maison.

Avec ette ouverture sur l’Europe et le rachat de la licence par Deep Silver, espérons que les conditions de travail puissent évoluer pour les développeurs. On se souviendra d’une certaine polémique autour des difficultés de 4A Games en Ukraine (matériel, chauffage, électricité, …).