Le million pour Firewatch !

Très bonne nouvelle pour Campo Santo le studio américain derrière Firewatch, la bonne surprise de 2016. Ils ont en effet écoulés un million d’exemplaire du jeu, un nombre symbolique dans le million vidéoludique.

L’information nous vient directement de Twitter avec ce message :

« À la fin de l’année dernière, nous avons vendu notre millionième exemplaire de Firewatch. Merci beaucoup à vous tous! »

Il s’agit d’une réussite pour ce petit studio fondé par d’anciens de Telltale. Espérons que leur prochaine production soit aussi réussie. Personnellement, je dois encore faire Firewatch, que je viens d’acheter durant les soldes Steam. Le jeu est disponible sur PC, XboxOne et PS4.

Firewatch désormais disponible avec les sous-titres français !

Firewatch français

Firewatch, le jeu narratif de Campo Santo, possède désormais des sous-titres français, ainsi qu’espagnoles, allemands, russes et chinois simplifiés.

Pour les amateurs du genre, il s’agissait sans doute du dernier frein pour profiter d’une expérience entièrement tournée vers l’histoire et la relation entre le héros et sa chef Deliah.

Notons que suite à cette update, le titre se voit offrir un rabais de 10% sur Steam, ou si vous préférez sans DRM, sur Gog !

Cette update ne concerne pour l’instant que la version PC mais cela ne devrait tarder sur la console de Sony.

Entre 5 et 6h de durée de vie pour Firewatch

Firewatch Sortie

Attendu par de nombreux joueurs, le jeu indépendant Firewatch commence petit à petit à mieux être cerné, notamment grâce à cette interview de Campo Santo donné à Wccftech (voir ici).

Avant de parler de cette interview, une petite piqure de rappel s’impose. FireWatch a été annoncé en 2014 et propose de vivre le quotidien d’Henry dans son nouveau travail, à savoir la surveillance d’une forêt et des possibilités d’incendie (fire lookout en anglais). A travers sa tour de garde, votre rôle sera donc de veiller à une forêt du Wyoming. Dis comme ça, cela peut paraitre bizarre mais sachez qu’Henry a une vie un peu difficile et qu’il a accepté ce job pour être seul et au calme sauf que … sa boss, Delilah, est en permanence à la radio. Il s’ensuit donc toute une histoire avec des dialogues savoureux où le joueur aura une certaine liberté. Ce trailer devrait vous donner un aperçu du titre et de la direction artistique de Firewatch.

Donc, à travers cette interview, nous apprenons notamment que Firewatch devrait vous emmener dans une aventure de 5 à 6h, même si les développeurs préfèrent la comparer à la durée d’une trilogie cinématographique ou d’une mini série. Avec un gameplay assez minimaliste et un jeu clairement plus centré sur la narration, on ne peut que logiquement comprendre celle-ci.

En parlant de gameplay, bien que le titre de Campo Santo proposera quelques énigmes, il ne faudra pas s’attendre à des casse-tête à la Myst mais plutôt à une certaine logique pour faire progresser l’aventure.

Et même si le monde est ouvert et relativement grand, je pense que Firewatch est plus à voir comme The Vanishing of Ethan Carter dans sa gestion de l’espace.

Pour les amateurs de VR, surtout avec l’annonce du prix de l’Oculus Rift toute récente, sachez que bien que Firewatch pouvait s’y prêter à merveille, il ne sera compatible. Campo Santo explique qu’ils sont une petite équipe et qu’adapter un titre à la VR n’est pas chose évidente, surtout pour avoir un résultat réussi.

Pour finir, le jeu sortira avec une aventure bien finie et aucun DLC ne viendra ternir l’expérience ultérieurement.

Firewatch, de part son choix de narration mérite le détour et pourrait bien être une des premières bonnes surprises de 2016 ! Il sera disponible sur PC (Windows/Mac/Linux) et sur PS4.