Crytek ressuscite Hunt: Horrors of the Gilded Age

Sans doute oublié par la terre entière, Hunt: Horrors of the Gilded Age a refait surface mais quelque peu modifié avec notamment un nouveau nom : Hunt: Showdown.

Annoncé en 2014 par Crytek, en même temps qu’un MOBA (et oui …), Hunt: Horrors of the Gilded Age ressemblait fortement à Left4Dead, proposant des affrontements coopératifs à 4 joueurs contre des hordes d’ennemis.  Le studio allemand y croyait car après la fermeture de Vigil Games, David L. Adams, directeur sur la série Darksiders, avait été embauché pour bosser sur le jeu avec un tout nouveau studio, Crytek USA (Austin, Texas). Malheureusement comme vous le savez sans doute, les parents de Crysis ont eu quelques soucis financiers et presque l’ensemble des studios a été fermé, dont celui fraichement créé aux USA. Il ne restait donc pas énormément d’espoir pour Hunt, surtout que rien n’avait filtré pendant trois ans sauf … qu’il y a quelques jours, un certain Hunt: Showdown est apparu.

Toujours développé par Crytek, ce titre reste toutefois bien mystérieux avec un seul petit teaser. On notera toutefois que le jeu semble avoir oublié tout sa partie coopérative à quatre pour se recentrer sur des affrontements en duo. Il reste maintenant à attendre (on commence à avoir l’habitude) pour en apprendre plus, à la fois sur le gameplay et sur son modèle économique (Horrors of the Gilded Age était pensé comme un F2P).

Avec un petit trailer lâché dans la nature sans réelles informations, on ne peut pas dire que Crytek joue la grosse annonce. Le studio est en mauvaise posture financière depuis des mois et on le voit mal revenir sur le devant de la scène surtout avec des choix particuliers pour ses jeux (miser sur la VR …). Il leur reste leur moteur graphique, le Cry Engine, mais l’Unreal Engine 4 et Unity semble plus facilement attirer les développeurs.

Peut-être aurons-nous d’ici l’E3 quelques informations supplémentaires sur ce Hunt: Showdown.

Prey : une sortie pas si éloignée

A côté de Dishonored 2, le studio Arkane travaille également sur Prey et nous annonce surtout que le titre sera disponible le 5 mai prochain sur PC, PS4 et XboxOne.

Très intriguant, ce titre, finalement assez éloigné du jeu original, s’offre pour l’occasion un petit trailer de gameplay.

Comme précédemment, il est toujours question d’une menace extraterrestre hostile dont vous êtes la proie (prey en anglais). Il sera ainsi question d’arpenter la station Talos 1 et d’éradiquer cette menace.

L’ensemble semble plutôt intéressant et il est rare qu’Arkane se plante. Après, il faudra juger sur l’état technique à sa sortie, Dishonored 2 ayant eu quelques soucis. Il s’agit toutefois du Cry Engine et non d’un moteur graphique maison.

Prey est attendu sur PC, PS4 et XboxOne le 5 mai. Il est déjà possible de le précommander (achat sponsorisé, finance le blog)

Everybody’s Gone to the Rapture dès demain sur PC !

Everybody's Gone to the Rapture Logo

Alors que je vous faisais état de la sortie prochaine d’Everybody’s Gone to the Rapture sur PC (voir ici) et bien sachez qu’il arrivera dès demain pour 19,99 € !

The Chinese Room, le studio derrière le jeu, profite cette annonce pour dévoiler les configurations demandées :

  • Configuration minimale :
Système d’exploitation Windows 7, 8 ou 10 64 bits
Processeur Intel Core i5-4570T 2,9 GHz / AMD FX-6100 3,3 GHz
Mémoire vive (RAM) 4 Go
Carte graphique AMD Radeon HD 6850
NVIDIA GTX 560 Ti
DirectX 11
Stockage  8 Go
  • Configuration recommandee :
Système d’exploitation Windows 10 64 bits
Processeur Intel Core i7-4770S 3,1 GHz / AMD FX-8320 3,5 GHz
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Carte graphique AMD Radeon HD 7970
NVIDIA GeForce GTX 770
DirectX 11
Stockage  8 Go

Pour rappel, Everybody’s Gone to the Rapture utilise le Cry Engine pour proposer des environnements réalistes et superbement modélisés. Espérons que le portage PC soit de qualité et propose une aventure aussi réussie que sur PS4.

Everybody’s Gone to the Rapture confirmé sur PC !

Everybody's Gone to the Rapture Logo

Il ne s’agit pas d’une blague, le titre de The Chinese Room, Everybody’s Gone to the Rapture, est bien prévu sur PC et ne devrait pas tarder même si les développeurs ne donnent aucune date comme en témoigne le tweet suivant :


La nouvelle n’a rien d’étonnant puisque des petits indiscrets, via la base de donnée Steam avait déjà trouvé des mentions du jeu et AMD a indiqué dernièrement la compatibilité avec ces drivers …

Initialement exclusif à la PS4, le titre arrivera donc prochainement sur nos machines. Dans une interview donnée à PC Gamer (voir ici), on y apprend que la version PC était discutée en interne mais qu’il a fallu attendre le bon moment pour se lancer.

Déjà magnifique sur PS4, grâce à l’utilisation du Cry Engine, Everybody’s Gone to the Rapture ne devrait pas faire un pas en avant même si le 60 FPS est possible sur les bonnes configurations. 

Notons que les développeurs pensent aux minorités puisqu’une croix (viseur) sera disponible pour les joueurs souffrant du motion sickness. Les mal-voyants auront également droit à des aides visuelles ou encore la possibilité de simplifier les contrôles pour les gens atteints de handicap moteur.

Les amoureux des jeux contemplatifs et l’ambiance bien travaillée seront donc ravis de cette annonce 🙂 Voici le trailer de lancement du titre :

Everybody’s Gone to the Rapture arrivera donc prochainement sur PC. Il reste maintenant à attendre des nouvelles des développeurs 🙂

Acheter la BO ? (lien sponsorisé, finance le blog)

La bêta de Kingdom Come Deliverance disponible !

Kingdom Come Deliverance Logo

Bonne nouvelle, la bêta du RPG Kingdom Come Deliverance est désormais disponible en téléchargement pour ceux qui ont contribué à financer le titre de Warhorse sur Kickstarter et leur site.

Ouvrant de nouvelles possibilités, cette bêta permet surtout aux joueurs de commencer à entrer dans l’histoire. On y incarne Henry, simple fils de forgeron, dont les parents sont morts assassinés. Il sera donc question de vengeance dans une Europe Centrale du 15e siècle fidèlement reproduite. Oubliez les dragons, la magie, … Kingdom Come Deliverance se veut réaliste. Comme les développeurs aiment à le dire : « Dungeons and no Dragons ».

Cette bêta sera aussi l’occasion de mieux essayer le système de combat plutôt impressionnant du titre. Les développeurs ont ainsi fait appel à des professionnelles (voir ici) pour encore mieux coller à la réalité. Les affrontements seront ainsi bien éloignés des clichés d’Hollywood. Notons que la première véritable bataille du jeu est présente dans cette bêta.

Kingdom Come, propulsé par le Cry Engine, reste un titre magnifique et risque de pas mal nous éblouir. Les développeurs doivent encore s’occuper de la motion capture pour passer encore une étape. Le jeu propose toutefois déjà des environnements, surtout les forêts, magnifiques.

Si vous souhaitez accéder à la bêta, il est toujours possible de le faire ici. Kingdom Come Deliverance sortira sur PC, PS4 et XboxOne.

Homefront The Revolution arrivera le 20 mai prochain

Homefront The Revolution Bandeau

Après de nombreuses péripéties, Homefront The Revolution voit enfin le bout du tunnel et s’offre aujourd’hui une date de sortie, le 20 mai prochain en Europe (17 aux USA).

Avec pour but de faire oublier l’accident du premier volet, qui pourtant démarrait très bien, cette « suite » sera plus ouverte et plus centrée sur des combats typés guerilla.

Pour accompagner cette nouvelle, un nouveau trailer est disponible. Il montre que l’ambiance semble être toujours au rendez-vous. Comme pour le précédent volet, il faudra attendre pour juger sur le gameplay.

Pour les possesseurs de XboxOne, sachez qu’une bêta fermée est prévue. Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Homefront The Revolution tourne donc autour des différentes zones (rouge, jaunet et verte) et vous mettra dans la peau d’un combattant de la Résistance face à l’APC, les forces coréennes.

Ce FPS sera donc disponible le 20 mai prochain sur PC (Windows/Linux), XboxOne et PS4. Il est toujours possible de le précommander (lien sponsorisé, finance le blog) :

Armored Warfare arrivera en open bêta le 8 octobre

Armored Warfare Logo

Si on connait plus volontiers Obsidian pour ses excellents RPG, le studio américain a également un projet plus particulier, Armored Warfare. Sous ce titre se cache un jeu  de tanks free to play, une copie moderne de World of Tanks.

Actuellement en bêta fermée, le titre arrivera d’ici le 8 octobre dans sa prochaine phase, son open bêta. Il s’agit donc d’une ouverture à tous et, comme d’innombrables free to play (War Thunder, Heroes & Generals, …), cette bêta ne devrait pas se finir de sitôt. Une manière déguisée pour continuer à proposer du contenu et pouvoir se cacher derrière le terme en cas de soucis.

Armored Warfare est propulsé par le Cry Engine et vous proposera de nombreux véhicules blindés comme le montre ce trailer :

Enfin, comme le montre la vidéo à la fin, un pack fondateur est disponible pour s’y lancer en avance dès le 1 octobre.

J’essaierai, si j’ai le temps, de vous concocter une impression bêta après cette date. Je ne vous promets toutefois rien.

[GC] Deux vidéos de gameplay magnifiques pour Star Citizen

Avec une conférence prévue durant le salon allemand, les développeurs de Star Citizen nous ont rappelé pourquoi on attendait aussi fortement leur jeu !

La première vidéo ci-dessous ne nous dévoile le module social, qui est à l’heure actuelle disponible pour les backers. Il s’agit de se promener dans des environnements détaillés pour profiter de l’aspect MMO du titre.

Pour la seconde, c’est clairement là que le studio marque un gros coup. On y voit des interactions multijoueurs splendides avec des décors et des possibilités vraiment intéressantes. Si la vidéo est graphiquement magnifique, cela se ressent également sur le framerate qui n’est pas un modèle de stabilité. Il faut toutefois bien considérer qu’il s’agit encore d’une alpha et que toute la phase d’optimisation reste à faire.


Une chose est sûre, le studio de Chris Roberts sait mettre l’eau à la bouche. Par contre, on ne peut pas dire qu’on voit toujours très clairement vers où se dirige le développement avec tous ces modules. Espérons que le tout sera parfaitement lié et que Star Citizen sera véritablement le jeu qu’on attend, surtout vu la communauté derrière.

Pour la date de sortie, je ne vous ferai pas l’affront de parler de 2016. Attendons plutôt Star Citizen pour 2017. Et si vous avez de l’argent de côté (beaucoup), il est toujours possible d’accéder à une partie de l’alpha du jeu en backant le projet ici.