L’Italie rejoint War Thunder !

Déjà présente dans l’arbre allemand, l’aviation italienne reçoit désormais son propre arbre de développement dans War Thunder avec bien entendu de nouveaux avions pour venir consolider le tout.  Souvent oubliée, l’Italie possédait des chasseurs monoplaces, le C.202 ou C.205 par exemplaire, très performant pour l’époque.

Outre les forces aériennes italiennes, qui ne seront accessibles qu’à tous les joueurs d’ici quelques jours/semaines (comme pour les tanks japonais à l’époque), War Thunder reçoit également de nouveaux véhicules ainsi que des nouvelles possibilités de gameplay (grenades et obus fumigènes).

War Thunder continue donc s’étoffer avec le temps avec ici une belle mise à jour. Le changelog officiel est disponible juste ici.

L’arrivée des bateaux pour tous sera sans doute la prochaine grosse annonce autour du jeu. Pour les avions, mes amis français espèrent toujours leur propre arbre technologique ! Pour la Belgique, je doute malheureusement que le Renard R31 soit un jour de la partie 🙂

Les tanks japonais sont disponibles dans War Thunder

Attendu depuis quelques semaines, la grosse mise à jour 1.65, Way of the Samourai, est désormais disponible pour War Thunder.

Comme son nom le laisse présager, ce nouveau contenu est centré sur le Japon avec l’arrivée de leurs unités terrestres. Peu connues, elles ont pourtant existées et jouées un rôle durant la Seconde Guerre Mondiale.

Outre cet ajout très intéressant (on ne dit jamais non à une nouvelle faction !), War Thunder reçoit deux nouvelles cartes, dont une au Japon et surtout des cockpits pour les bombardiers ! Malheureusement, il ne s’agit pas des véritables intérieurs mais d’un compromis entre réalité et facilité de modélisation.

Cette mise à jour est disponible en téléchargement depuis ce matin. Je vous souhaite déjà une bonne partie ! Espérons que la prochaine update nous apporte les bateaux, actuellement en test via une bêta fermée.

Pour rappel, War Thunder est disponible gratuitement sur Steam.

Evolve, jeu sans développeur !

Evolve Stage 2 Logo

Evolve est désormais sans développeur. Turtle Rock, le studio derrière le jeu, a été mis sur la touche par l’éditeur 2K. Ce FPS multijoueur, qui partait sur de bonnes idées, n’a malheureusement pas vraiment su trouver son public.

Disponible en version payante, Evolve n’a jamais ameuté les foules et il avait donc été transformé en free-to-play en juillet dernier avec Evolve Stage 2. Si Turtle Rock a sans doute cru à la résurrection du jeu, ce rêve ne fut que de courte durée puisque le nombre de joueurs est passé de 50 000  en juillet au plus haut point à moins de 2000 actuellement (selon SteamDB).

2K a donc décidé d »abandonner » le projet et Turtle Rock a été gentiment remercié. Comme souvent dans l’industrie, la licence ne leur appartient pas. Toutefois, le studio, dans une lettre ouverte, a indiqué vouloir rebondir et nous offrir de très bonnes choses prochainement.

Pour en revenir à Evolve, le jeu restera actif mais ne recevra plus de mise à jour. Après, l’éditeur n’a pas précisé si cet état, presque végétatif au final, sera maintenu longtemps.

Le passage en version gratuite sur PS4/XBoxOne était prévu mais cela semble fortement compromis. Turtle Rock est sceptique même si 2K laisse la porte ouverte mais sans clairement trop y croire.

Si vous n’avez pas encore essayé Evolve, je vous invite à le télécharger et y jouer quelques parties mais personnellement j’ai eu du mal à m’y accrocher sur le long terme, comme la communauté au final.

War Thunder : les bateaux lèveront l’ancre pour une bêta fermée cette année !

Logo War Thunder

Si vous me suivez, vous savez que j’apprécie fortement War Thunder, cet excellent jeu qui mêle avions et tanks et bientôt … les bateaux.

Contrairement à son principal concurrent, World of Warships de Wargaming, Gaijin a préféré se concentrer sur des plus petits navires : torpilleurs, navires de combat, patrouilleurs lance-missiles, chasseurs de sous-marin, … Kirill Yudintsev, directeur artistique, nous explique :

« Nous avons toujours souhaité obtenir un haut niveau de réalisme dans War Thunder, et c’est pourquoi la modélisation des véhicules en jeu est aussi proche que possible de leur équivalents réel. En temps de guerre, les batailles navales impliquaient d’imposants bâtiments et pouvaient durer des heures, parfois même des jours complets. Dans War Thunder, les joueurs s’affrontent à bord de divers véhicules, que ce soit des aéronefs, des chars et désormais des navires, et il n’était pas envisageable de modifier la taille de ces derniers ou d’accélérer le cours du jeu pour ne pas déroger à notre souci de cohérence. Nos tests en interne ont démontré que ce genre d’affrontements serait trop long ou nécessiterait des modifications qui altéreraient complètement le réalisme des navires. C’est pour cette raison que nous nous focalisons sur des navires rapides compatibles avec les mécaniques de War Thunder, et rarement modélisés dans d’autres projets en général. Ces chevaliers des mers seront rapides et dangereux, à la hauteur des aéronefs ou des chars »

La FAQ, disponible ici, indique toutefois que des navires plus imposants arriveront peut-être dans les mains des joueurs après les premières phases de test. La première phase commencera d’ailleurs dès la Gamescom puisque les batailles navales seront jouables sur place. Il faudra cependant attendre la fin de l’année pour en profiter via une bêta fermée. Elle sera accessible par invitation ou précommandant un des deux packs accessibles. La bêta ouverte débutera en 2017.

Pour en revenir aux gros navires, ils seront contrôlés, comme pour l’instant dans certaines parties, par l’ordinateur, le but étant bien entendu d’aller les détruire.

Il faudra désormais attendre patiemment et espérer que le studio russe réussisse aussi bien le gameplay maritime que celui des avions et des tanks.

Evolve passe Free-To-Play sur PC

Evolve Stage 2 Logo

Le FPS multijoueur Evolve, qui avait réussi à emballer la presse mais pas les joueurs, passe désormais en Free-to-Play sur Steam. Il faut dire que l’abus de DLC, comme le déclarent Chris Ashton et Phil Robb, cofondateurs de Turtle Rock Studios, est sans doute à mettre dans la balance, de même que le manque de renouvellement à long terme selon moi :

« (…) Quand Evolve a été lancé, la réception n’a pas été ce que nous attendions. Bien sûr, il y avait quelques bonnes critiques. Il y avait aussi de mauvaises critiques. Oui, il y avait de l’excitation. Il y avait aussi la déception – pour les joueurs et pour nous. L’horrible tempête (shitstorm) de DLC a frappé de plein fouet et emporté l’enthousiasme des gens, nous entraînant de plus en plus loin de cette première expérience magique de pick-up-and-play. (…) »

Evolve Stage 2, qui est donc la dénomination choisie pour ce changement de tarification, reprend le concept du jeu de base sorti en 2015 à savoir des affrontements multijoueurs asymétriques entre 4 chasseurs (FPS) et un monstre. Pour l’instant, cela concerne uniquement la version PC.

Les joueurs qui auraient succombé aux DLCs (deux Season Pass !!!), pas de panique à avoir. En plus de retrouver des joueurs en ligne, vous aurez le statut de « Founder ». Vous garderez donc tout le contenu débloqué et recevrez des bonus exclusifs. Pour les joueurs gratuits, il y aura une rotation hebdomadaire des chasseurs (24 chasseurs au total) avec une possibilité bien entendu d’achat à la clé.

Pour ce lancement, Turtle Rock Studios en a profité pour retravailler le jeu et proposera des améliorations au niveau des classes, des cartes et même de la partie technique.

Evolve Stage 2 est actuellement en bêta, le temps de peaufiner le modèle économique et les différents détails du jeu. Pour y jouer, il vous suffira de vous rendre sur Steam et de télécharger le jeu.

[E3] Gwent The Witcher Card Game : le jeu de cartes arrive en F2P !

Gwent the Witcher Card Game Logo

Comme un certain dépôt de marque le laissait présager, CD Projekt Red travaille bel et bien sur un jeu de cartes free-to-play basé sur le Gwent : GWENT: The Witcher Card Game. Comme son l’indique, il s’agira d’un standalone centré sur le célèbre jeu de cartes de The Witcher 3.

Le titre, qui sera en bêta dès septembre, proposera cinq factions :  L’Empire nilfgaardien, Skellige, les monstres, les royaumes du Nord et la Scoia’tael.

Si le jeu sera centré sur des affrontements multijoueurs classés ou pas, GWENT: The Witcher Card Game proposera également une campagne solo pour nous replonger dans l’univers de The Witcher.

Au final, ce jeu n’est pas une surprise mais elle devrait ravir les fans du jeu, surtout que le Gwent a réellement su tailler un joli succès à travers simplement The Wicher 3. Marcin Iwiński, co-fondateur de CD Projekt déclare d’ailleurs :

« Je tiens à remercier tous les fans pour nous avoir pousser à créer un standalone sur le GWENT. Des milliers d’e-mails dans des dizaines de langues en provenance du monde entier, des appels téléphoniques, des messages du forum, et plus de 40 versions créées par des fans – tout cela, et tout le reste, n’est pas passé inaperçu « 

La bêta débutera en septembre prochain sur PC et XboxOne (le titre est également prévu sur PS4). Pour y participer, il suffit de vous inscrire ici.

Armored Warfare arrivera en open bêta le 8 octobre

Armored Warfare Logo

Si on connait plus volontiers Obsidian pour ses excellents RPG, le studio américain a également un projet plus particulier, Armored Warfare. Sous ce titre se cache un jeu  de tanks free to play, une copie moderne de World of Tanks.

Actuellement en bêta fermée, le titre arrivera d’ici le 8 octobre dans sa prochaine phase, son open bêta. Il s’agit donc d’une ouverture à tous et, comme d’innombrables free to play (War Thunder, Heroes & Generals, …), cette bêta ne devrait pas se finir de sitôt. Une manière déguisée pour continuer à proposer du contenu et pouvoir se cacher derrière le terme en cas de soucis.

Armored Warfare est propulsé par le Cry Engine et vous proposera de nombreux véhicules blindés comme le montre ce trailer :

Enfin, comme le montre la vidéo à la fin, un pack fondateur est disponible pour s’y lancer en avance dès le 1 octobre.

J’essaierai, si j’ai le temps, de vous concocter une impression bêta après cette date. Je ne vous promets toutefois rien.

[GC] Des nouvelles de War Thunder

Logo War Thunder

Gaijin Entertainment a profité de cette Gamescom pour dévoiler les quelques nouveautés qui arriveront prochainement dans son jeu multijoueur War Thunder.

Sans doute un élément attendu par de nombreux joueurs, la destruction complète des bâtiments. Dans la vidéo suivante, vous verrez des murs s’effondrer sous le coup des canons des tanks. S’il reste encore du travail pour rendre le tout réaliste, cela devrait grandement dynamiser les batailles en ville. Elles souffrent en effet, à mon sens, du manque de mobilité et de surprise pour l’instant des tanks. Traverser une maison pour surprendre un ennemi pourra être une stratégie payante :

Dans les autres améliorations, on notera l’introduction du PBR (Physical based rendering), une technique de plus en plus utilisée dans le monde vidéoludique (Star Wars Battlefront, Order 1886). Elle permet notamment d’avoir des effets lumineux sur les surfaces bien plus réalistes. Voici d’ailleurs quelques images. Des comparatifs dynamiques sont disponibles ici ainsi que des explications poussées (en anglais). Le PBR sera introduit prochainement.

Pour terminer, même si cela date de quelques jours avant la Gamescom, le studio russe a dévoilé quelques tanks anglais. Ceux-ci arriveront cette année et promettent déjà. Uniques dans leur genre, de nombreux modèles sont connus comme le Churchill Mk.III même si le public se souvient plus facilement des noms russes, allemands ou encore américain. Des détails techniques (en anglais) sur les modèles sont disponibles ici.

War Thunder continue donc de s’étoffer en bien, le prochain gros morceau étant les bateaux même si on risque d’attendre encore quelques mois avant d’avoir les premiers détails.