AFRAID où comment aider l’Afrique tout en jouant !

Francisco Tellez de Meneses ne vous dit sans doute rien pourtant il s’agit du développeur des excellents Unepic et Ghost ! Et si je vous parle de lui c’est parce qu’il a besoin de votre aide via kickstarter pour faire aboutir son nouveau projet : Afraid !

Alors pas de panique, il ne s’agit pas d’un jeu d’horreur mais d’un titre sur l’humanitaire … African Aid ! Oui, sur l’humanitaire ! Et sur le coup, c’est assez particulier.

Le grand principe est que vos actions dans le jeu auront un impact sur la vie réelle ! En effet, si vous venez à acheter le jeu, une partie de votre argent (5  € sur les 10 € du jeu) sera réservé à de l’humanitaire en Afrique. Ce n’est pas cette démarche qui est originale, même si le geste est à souligner, mais plutôt la manière dont l’argent sera distribué ! Le montant total de votre « don » est divisé entre les niveaux (0.5 €/niv). Si vous venez par exemple à une campagne de vaccination dans un de ceux-ci, l’argent dédié à ce niveau ira dans un projet identique. Donc plus vous progressez dans le jeu et plus vous aiderez votre prochain !

Comme expliqué dans le vidéo, Afraid contiendra 10 niveaux avec deux modes de jeu différents. Un mode centré sur la gestion avec Sarah et un mode plus typé course avec Jesse. Veuillez noter que l’argent ne sera distribué qu’une fois. Donc si vous venez à faire le niveau 1 avec Sarah, l’argent sera distribué et ne sera pas une nouvelle fois donné si vous faites le niveau 1 avec Jesse.

Pour finir, pour la campagne kickstarter, 70 000 $ sont nécessaires. A la base, la moitié de votre soutien devait aller en don mais la plateforme l’interdit. Dès lors, l’entièreté de la somme versée sera dédiée à la création d’Afraid. Après, si vous le souhaitez, lorsque vous recevrez le jeu, vous pourrez, via un achat in-app, dépenser 10 € pour participer également à la donation aux ONG. Ce n’est en rien obligatoire vu que votre soutien sur kickstarter permettra au jeu d’exister ! Vous avez jusqu’au 4 mai pour aider le créateur d’Unepic.

Kickstarter Afraid

Afraid est prévu uniquement sur PC via Steam.

Iron Harvest : on a besoin de vous !

Déjà présenté sur le site, le prometteur RTS Iron Harvest vient d’arriver sur Kickstarter !

Il s’agit du quatrième projet lancé par le studio King Art, désormais coutumier de la plateforme de financement. Cette fois, ils ont besoin de 450 000 $ pour proposer le jeu de base avec sa campagne solo. A 1 million, on aura droit à du multijoueur en ligne ! Comme c’est parti, le premier palier devrait être atteint rapidement, pour le million, cela risque d’être plus compliqué. Toujours est-il que la campagne ne se termine pas avant le 14 avril et qu’on est déjà à 165 000 €.

Pour en revenir au jeu, Iron Harvest est inspiré de l’oeuvre de Jakub Rozalski, qui a déjà été utilisé pour le jeu papier Scythe. Pour ce titre du studio allemand, on part sur de la première guerre mondiale alternative avec des avancées technologiques fulgurantes et un charme steampunk bien prononcé !

Trois factions se battront donc dans cet univers uchronique. Chacune aura ses propres héros, de quoi nous occuper une bonne vingtaine d’heures selon les développeurs. Pour le gameplay, on se rapprochera d’un Company of Heroes teinté de XCom.

Pour le multijoueur, si le palier est atteint, cela sera des batailles relativement classiques. De la coopération est également prévue au palier suivant à 1.1 millions.

Il est estimé que le jeu devrait coûter 5.2 millions $ au studio en sachant que 1 million $ est déjà sécurisé. Le reste viendra du kickstarter et d’un éventuel partenariat avec un éditeur.

La sortie finale d’Iron Harvest est prévue pour 2019 sur PC, PS4 et XboxOne avec une première alpha sur PC (disponible à partir de 55 $) ici en été. Un accès anticipé sur Steam plus tard dans le développement n’est pas exclu.

Iron Harvest sur Kickstarter 

 

Little Devil Inside se montre un peu depuis son Kickstarter et cela promet

Kickstarté sans trop de problème en 2015, Little Devil Inside s’est montré peu avant la fin d’année afin de nous rassurer sur l’avancement du projet.

Développé par le studio sud-coréen Neostream, cet action RPG survie vaut clairement un petit coup d’oeil de part sa direction artistique minimaliste mais non pas minimale !

Little Devil Inside est clairement tourné l’exploration. N’espérez pas affronter des centaines d’ennemis et partir à la découverte de donjons. Pensez plutôt à une aventure humaine avec des rencontres amicales ou non, que cela soit dans le désert comme dévoilé dans la vidéo ou d’autres biomes.

Vous partirez ainsi à l’aventure pour améliorer votre équipement et vos compétences. Une ville, avec votre demeure, vous permettra de vous ressourcer et préparer votre prochaine expédition. Vous pourrez aussi être accompagné puisqu’un mode multijoueur et coopératif est prévu.

Pour la date de sortie, il faudra être patient … les développeurs avaient indiqué un bien optimiste fin 2016 durant leur kickstarter. Little Devil Inside est attendu sur PC, PS4 et XboxOne. Une version WiiU est également prévue mais bon …

Une bande son magnifique pour Kingdom Come Deliverance

S’il y a eu un petit creux dans ma hype autour de Kingdom Come Deliverance, elle remonte en flèche ! Outre des avis dans la presse dernièrement très positifs, Warhorse nous offre une vidéo autour de la bande originale du jeu !

Stretch goal de la campagne kickstarter, l’enregistrement des musiques avec un orchestre symphonique est désormais terminé et franchement, étant musicien, je ne puis qu’être bluffé et enthousiasmé ! Comme le résume bien Daniel Vavra, directeur créatif : « Si tout le reste échoue – je suppose que le jeu va craindre et tout le reste – nous aurons au moins une bonne musique ! ».

Un soin a donc été particulièrement porté sur l’ambiance sonore, les transitions entre les environnements. Le passage avec les moines reste très plaisant et envoutant selon moi.

Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que la petite phrase humoristique de Daniel Vavra ne se réalise jamais et que Kingdom Come Deliverance soit une réussite !

Kingdom Come Deliverance est attendu pour le 13 février 2018 sur PC, PS4 et XboxOne. Il est déjà possible de le précommander (achat sponsorisé, finance le blog)

Des nouvelles d’UBOOT ! Toujours aussi prometteur !

Si vous suivez régulièrement, vous vous souvenez peut-être que je vous avais parlé de UBOOT, sorte de fils spirituel de la saga Silent Hunter (voir ici).

Toujours est-il qu’après avoir réussi sa campagne Kickstarter, le jeu avance très bien même si Deep Water Studio ne souhaite pas encore donner une date de sortie. Encore cassé de partout (c’est normal), UBOOT ne sortira pas en 2017 mais s’annonce toujours aussi prometteur.

Dans un long post sur Kickstarter, les développeurs nous parlent ainsi des nouveautés du jeu. A la recherche du réalisme, ils ont notamment inclus un hydrophone fonctionnel, de nouvelles animations pour le chargement des torpilles et surtout pas moins de 7 mécanismes différents de détection des ennemis ! Ils peuvent être directs, comme par exemple, par l’équipage depuis le kiosque lorsque le sous-marin est en surface ou indirect depuis un radar ou du QG. Les bâtiments ennemis sont également plus vivants avec un équipage visible et qui quittera le bateau si celui-ci est torpillé. La destruction des bateaux a également été revue pour coller à la réalité historique, notamment sur les caissons étanches qui faisaient plutôt chavirer les bateaux. Pour finir, des animaux marins seront présents. Vous aurez l’occasion de les entendre dans votre hydrophone et même de profiter de leur présence pour tromper les ennemis vu leur signature sonore.

La vidéo suivante, assez longue, vous montrera tous ces ajouts directement en jeu.

Il reste bien entendu encore pas mal de travail, notamment sur les animations ou même sur l’interface, mais UBOOT s’annonce très intéressant. Avec sa volonté de se vouloir le plus fidèle à la réalité (maladie à bord, mutinerie, crise d’angoisse, etc), ce jeu de gestion pourrait tirer son épingle du jeu si la qualité est au rendez-vous.

UBOOT est donc prévu pour l’année prochaine sur PC.

[GC] Kingdom Come illustre son héros, Henry

Le très attendu Kingdom Come Deliverance ne pouvait pas rater la Gamescom et s’offre donc un trailer centré sur son histoire. On y découvre ainsi Henry, le héros, pris dans une situation délicate. Après une attaque de Silver Skalitz, un mercenaire, il se retrouve orphelin et sa seule possibilité est donc de rejoindre les rangs de Sir Radzig pour se venger.

Si le départ de l’histoire est assez banal, on espère que les auteurs chez Warhorse pourront nous surprendre avec une aventure à la fois humaine et envoutante. Le caractère historique du jeu devrait nous y aider avec des personnages ayant réellement existé et une véritable géopolitique médiévale.

Le principal reproche qui peut fait à ce trailer est sans doute des animations corporelles et faciales qui soufflent le chaud et le froid. Le toute semble bien rigide et dénué parfois d’émotion. Les quelques mois qui nous séparent de la sortie devraient permettre aux développeurs d’affiner le tout.

Kingdom Come Deliverance est attendu pour le 13 février prochain sur PC, PS4 et XboxOne. Bonne nouvelle pour les backers de la campagne kickstarter, ils recevront gratuitement les bonus de précommande. Il est déjà possible de précommander le jeu (achat sponsorisé, finance le blog)

[E3] Kingdom Come Deliverance arrivera début 2018 !

Le très attendu Kingdom Come Deliverance trouve enfin une date de sortie fixe, le 13 février 2018 sur PC, PS4 et XboxOne pour être exact. Une attente qui risque de sembler bien longue surtout quand on voit le trailer suivant :

Largement kickstarté en 2014, le titre de Warhorse Studios racontera donc l’histoire d’Henry, fils de forgeron, qui se retrouve contre son grès embarqué dans une guerre civile. Loin du héros sauvant le monde, Kingdom Come cherche avant tout le réalisme avec une reconstitution fidèle de la Bohême.

Vous ferez ainsi la rencontre de personnage historique dans votre aventure qui d’une simple vengeance vous amène à vous impliquer dans cette guerre. Les développeurs nous promettent un monde ouvert gigantesque avec des villages, des églises, des châteaux, etc. Le système de combat se veut lui aussi réaliste avec de nombreuses possibilités et surtout la crainte de mourrir à chacun d’eux. Comme tout bon RPG récent, l’histoire se  voudra aussi non-linéaire, de quoi influencer le monde par choix.

Disponible pour le moment en bêta, Kingdom Come Deliverance sortira donc le 13 février prochain sur PC, PS4 et XboxOne, de quoi peaufiner et optimiser la bête. Des configurations PC sont disponibles sur la page Steam mais elles sont clairement temporaires. Une version boite est prévue (achat sponsorisé, finance le blog) :

Pillars of Eternity 2 annoncé et déjà presque financé !

Annoncé hier soir à 19h, le deuxième volet de Pillars of Eternity passe comme son ainé par la case financement participative. Exit Kickstarter pour Fig, la plateforme justement créée par Feargus Urquhart, CEO d’Obsidian.

La demande est exactement la même avec 1 100 000 $ pour financer le projet. Le premier épisode avait récolté 3 986 929 $ et Pillars of Eternity II : Deadfire est parti pour faire de même avec déjà plus de 945 000 $ récupérés après seulement quelques heures en sachant qu’il reste encore 28 jours à la campagne … Il faut dire que les petits gars d’Obsidian ne nous avaient pas déçu en nous proposant en 2015 un superbe RPG. 

Suite directe du premier opus, Pillars of Eternity II : Deadfire vous enverra dans les archipels de Deadfire à la poursuite de Eothas, le gentil petit dieu qui s’est réveillé sous votre forteresse de Caed Nua et vous a presque tué …

Avec cette suite, Obsidian essaye vraiment d’améliorer l’ensemble comme les graphismes, l’IA, la pathfinding, etc. La volonté du studio est aussi de rendre le tout plus vivant avec des routines pour les PNJ. Notons qu’il sera possible d’importer sa sauvegarde pour continuer son aventure.

Si le jeu est déjà bien avancé, le studio utilisera l’argent récoltée pour localiser le jeu en français et en allemand. De plus, il est aussi question d’un système de multi-classe pour le héros et ainsi améliorer l’immersion et les possibilités en jeu.

Pillars of Eternity II : Deadfire est attendu uniquement sur PC (Windows/Mac/Linux). Le palier à 29$ vous donne accès à une version digitale du jeu.

Financer Pillars of Eternity II : Deadfire ?