Total War Rome II présente le Pont (dernière faction)

Rome II TOTAL WAR 11

Voici la toute dernière faction de Total War Rome II. Elle sera disponible dans un DLC gratuit dès la sortie du jeu ! Il s’agit du Royaume du Pont.

Je vais vous traduire les quelques éléments donnés sur cette faction de Total War : Rome II. Vous retrouverez les autres factions (Rome, Carthage, Macédoine, Iceni, Arverne, Suève, Parthes, Egypte) dans la catégorie Wargame du blog ou dans la toute nouvelle page « Carnets de développement » du site (voir onglet en haut de page).

Commençons :

« Ambition, indépendance, profit »

Situé dans une région montagneuse bordant la mer Noire, le Pont contient de nombreuses vallées fertiles et les ports sur lesquels son économie largement agricole et commerciale se fonde. Cette géographie et l’emplacement dictent également une armée orientée vers l’infanterie et les navires de guerre. Cependant, un mélange d’influences grecques et perses assurent aux forces du Pont d’être à la fois avancées et fiables. Ses piquiers armés de boucliers en bronze représentent une ossature militaire redoutable, et ses rapides et mortels chars à faux sont craints à juste titre.

Ses produits prisés, et l’opportunisme de ses dirigeants bien informés, ont permis au Pont de rester l’un des plus puissants Etats hellénistiques encore vivant. Avec les connexions à travers le monde antique, en grande partie du fait du contrôle commercial de la mer Noire et des exportations de bois, de métaux précieux et de l’acier utile, les agents pontiques sont parfaitement placés pour recueillir des informations sur les ennemis à l’étranger.

Initialement d’origine persane et d’une partie de l’ancienne satrapie de Cappadoce, le Pont est devenu un Etat sous Antigone en 333 avant JC, après qu’Alexandre balaya l’empire de Darius dehors. Maintenant, le Pont est essentiellement une collection de colonies grecques, gouvernées par une dynastie perse ré-émergente. En 302 avant JC, sous Mithridate Ktistes (« le Fondateur », lien wiki), il s’est séparé de l’Empire macédonien pendant la tourmente des guerres de successions. Après avoir repoussé avec succès une invasion de Ptolémée d’Egypte, le Pont est maintenant prêt à s’étendre à travers l’Asie Mineure, en Grèce continentale et au-delà.

En tant que royaume progressiste, le Pont bénéficie de dialogues diplomatiques sains avec les cités grecques et les royaumes successeurs, et est réputé pour sa résolution dans la bataille, en particulier contre les forces barbares. Cependant, l’abandon des ses origines persanes signifie que les influences culturels de l’Est au sein de ses provinces procureront une diminution de son bonus sur l’ordre public.

Voici la fin de ce petit carnet de développement. Merci de votre lecture ! Si vous souhaitez lire l’original (en anglais), cliquez ici. N’hésitez pas à aller lire les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.