Aarklash Legacy : Le test

Aarklash Legacy Logo

Ce test a été réalisé à partir d'une clé fournie par l'éditeur. 

Aarklash Legacy est un jeu d’aventure-stratégie développé et édité par Cyanide. Il est disponible depuis le 12 septembre via Steam à un prix très raisonnable (20 €).

Après une partie fort encourageante (voir ma preview), il me restait tout de même un sacré bout de jeu à tester pour voir si Aarklash Legacy ne m’avait pas dupé et si l’aventure gardait cette même intensité.  C’est désormais chose faite ! Je peux donc vous donner mon avis sur ce jeu francophone très intéressant :

Introduction :

Commençons d’abord par redéfinir les bases du jeu. Aarklash Legacy prend part dans l’univers des célèbres figurines Confrontation (lien wiki), du moins pour les connaisseurs. Il ne s’agira toutefois pas de vous perdre dans celui-ci, les développeurs comprenant bien que beaucoup de joueurs n’ont jamais touché au jeu de plateau. L’univers sert donc essentiellement de prétexte et base pour poser l’aventure.

Aarklash Legacy Test 1Aarklash Legacy Test 2

Votre but sera de commander un Wheel Swords ou plus simplement un groupe de 4 personnages appartenant (liés par le sang) la Guilde des Goldmongers. La Guilde est un groupuscule prêtant de l’argent et ses services en retour de gros intérêts. Les Wheel Swords sont donc en quelque sorte les huissiers qui viennent réclamer le dû de leur patron, en employant si nécessaire la manière forte. C’est ainsi que l’histoire débute lorsque celle-ci vous envoie récupérer un artefact en plein coeur d’Alahan pour éponger les dettes du baron. Malheureusement (et comme toujours …), cela ne tourne pas super bien et vous vous retrouvez à vous battre et surtout, à fuir !

Tout au long de l’histoire, votre mission ne sera que fuite vers un ancien refuge de la Guilde situé en Achéron, dangereuse terre remplie de morts-vivants et de squelettes. Bien entendu, sur votre chemin vous ferez des rencontres (d’autres survivants de Wheel Sword) et vous agrandirez votre groupe. Les groupes combats seront toutefois toujours composés de 4 personnages, à vous de les choisir.

Aarklash Legacy Test 13Aarklash Legacy Test 29

En parlant des combats, ils sont particulièrement nombreux et très particuliers ! Aarklash Legacy propose en effet une pause active omniprésente. Vous pouvez ainsi mettre en pause le combat à tout moment pour examiner la tournure des choses et définir les actions futures des membres de votre escouade. Le choix des attaques et de la cible sera très important. Chaque personnage possède ainsi ses propres compétences, au nombre de quatre, qu’il faudra utiliser efficacement en fonction des ennemis et de la situation. Pour bien faire, votre groupe devra être organisé (le jeu vous guide d’ailleurs à le faire) autour d’un tank (preneur de dégâts), d’un healer (soigneur), d’un DPS (dégâts) et d’un mage. Ainsi, chaque membre du groupe sera complémentaire des autres et la mort de l’un d’eux signifiera souvent la mort du groupe entier.

Les développeurs ont toutefois poussé le concept plus loin en introduisant des caractéristiques propres à chaque personnage, lui conférant bien souvent un désavantage d’un côté mais un avantage de l’autre. Par exemple, le premier tank, Knokka, utilisera ses HP pour provoquer des attaques dévastatrices mais possédera une compétence lui permettant de récupérer sa vie. Par contre, l’autre tank disponible, Bo Lahm utilisera ses points de force classique mais n’aura pas cette capacité à se soigner légèrement. Je pourrais aussi citer l’exemple du healer avec ou sans temps d’attente pour le soin et bien d’autres encore …

Aarklash Legacy Test 22Aarklash Legacy Test 35

Une fois l’aventure bien établie (après quelques heures), vous pourrez donc créer votre propre petit groupe en fonction de vos envies et affinités et surtout des ennemis présents. Ce système amène donc de la stratégie de manière assez poussée.

Maintenant que cette petite présentation est terminée, passons à la partie qui vous intéresse le plus, le test !

Test :

Comme annoncé dans ce post : [Test] Mise en place de mes tests, je vais décomposer le test selon quatre catégories principales et une cinquième secondaire.

Gameplay :

Comme dit dans l’introduction, le coeur du gameplay d’Aarklash Legacy repose sur ses combats et la stratégie. Ceux-ci sont primordiaux et il fallait impérativement que Cyanide fournisse un système sans accroc pour ne pas gêner le joueur et l’énerver rapidement.

Cette mission est presque totalement remplie ! Chaque action se fait aisément. Avec le clic droit de la souris il est possible de planifier une compétence tandis que le gauche donne un ordre direct. La planification d’attaque et de stratégie n’aura donc jamais été aussi simple même si on évitera de planifier 3-4 actions d’avance, l’action pouvant changer du tout au tout en quelques instants.

Aarklash Legacy Test 3Aarklash Legacy Test 21

Le gameplay vous poussera également à être ultra concentré sur les combats car la moindre petite indication est très importante. Une attaque spéciale d’un ennemi pourra très bien renverser votre tank ce qui posera de sérieux problèmes et une réorganisation obligatoire de l’équipe. Il faudra aussi rester vigilant sur les archers qui peuvent clairement anéantir toute votre stratégie avec leurs attaques dévastatrices, de même pour les mages.

On notera toutefois un léger problème (que j’avais déjà pu mentionner dans ma preview) sur la gestion de la difficulté en jeu, d’où le « presque totalement ». Certains combats sont de véritables challenges et je peux vous assurer que si vous ne descendez pas le niveau de difficulté (ce que j’ai parfois dû faire), vous verrez assez souvent l’écran de Game Over s’afficher. Alors, je ne sais pas si c’est moi qui anticipe mal mais certains combats m’ont demandé d’innombrables essais pour les réussir, ceux-ci n’étant pourtant pas des boss. Il faudra donc prendre votre mal en patience pour arriver vivant au bout de certaines échauffourées, d’autant que le jeu ne sauvegardera automatiquement qu’à l’entrée de certaines zones et non avant les gros combats. A vous d’être vigilant !

Aarklash Legacy Test 18Aarklash Legacy Test 27

Les gars de chez Cyanide ont toutefois fait en sorte qu’aucune entrave ne soit faite au joueur. Chaque arbre de compétence pourra ainsi être réinitialisé si un choix ne lui convient pas et il sera également possible de changer le degré de difficulté à tout moment en pleine partie.

Aarklash Legacy propose donc un système de combat très bien huilé et qui contribue à faire en sorte que le gameplay soit nickel. Je lui reprocherais juste sa difficulté parfois très mal dosée qui engendrera des combats pas toujours évidents.

Note :
Gameplay4

Graphismes :

Aarklash Legacy avec sa vue 3D de côté s’inspire très clairement des Hack & Slash (même si le genre n’est pas identique) comme Diablo III ou Torchlight. Il se voudra assez agréable à l’oeil tout en n’étant pas, il faut le dire, le plus beau jeu du genre en terme de graphismes purs et simples. Les développeurs se sont plutôt concentrés sur l’ambiance et sur la direction artistique pour compenser leur moteur.

A aucun moment vous n’aurez donc l’impression d’avoir un jeu moche et certains plans pourront même flatter votre rétine. Les différents personnages possèdent chacun leur propre physique qui les différenciera très nettement en combat, ce qui est un gros plus pour la lisibilité en combat.

Aarklash Legacy Test 34Aarklash Legacy Test 23

Celle-ci a toujours été le plus gros problème de ce genre de jeu. Il suffit d’un effet de sort trop marqué ou des explosions à tout va pour que le joueur perde le fil de l’action ! Ici, il n’en sera rien ! Chaque effet a clairement été étudié pour être reconnaissable et les joueurs attentifs pourront ajuster leur stratégie rien qu’avec les couleurs des effets de zone ou d’attaque.

Les graphismes d’Aarklash Legacy sont donc plutôt agréables. Les programmeurs sont également arrivés à modifier les environnements de manière agréable sans casser la continuité de l’univers. On regrettera peut-être juste un design des ennemis pas très audacieux ni fort novateur.

Note :
Graphismes3,5

Bande-Son/Scénario :

Même s’ils sont plutôt discrets, les thèmes musicaux d’Aarklash Legacy sont assez agréables à écouter et mettent parfaitement dans l’ambiance. Cependant, ce n’est pas spécialement ceux-ci qui m’ont le plus surpris mais plutôt le doublage anglais (jeu en anglais avec sous-titre français). Il n’est en effet jamais évident de doubler de tels personnages (un chien-femme qui grogne …) sans tomber dans le stéréotype ou dans la surenchère.

Cyanide a donc engagé d’excellents doubleurs, ce qui permet à Aarklash Legacy de proposer un doublage de très bonne qualité.

Note :
BandeSon2

Pour le scénario malheureusement, Aarklash Legacy ne sera pas très original mais la variété des environnements et les situations rencontrées feront rapidement oublier la trame principale. Le gros point positif du scénario est sans doute les dialogues. Sans être trop bavards, les personnages proposent des répliques assez intéressantes et parfois humoristiques, surtout Denzil le gobelin du groupe. Chaque membre possède ainsi ses propres opinions et vous vous attacherez sans doute à l’un d’eux durant l’aventure.

Aarklash Legacy Test 24Aarklash Legacy Test 12

Par contre, n’espérez pas une histoire à plusieurs embranchements avec des modifications selon vos actes. Aarklash Legacy est très linéaire et l’histoire ne sera qu’un fil conducteur pour vous faire avancer.

Note :
Scenario2

Durée de vie :

Durant ma preview, j’avais déjà été assez agréablement surpris par la durée du premier acte du jeu. Avec plus ou moins 6 heures de jeu, en explorant chaque recoin, j’avais déjà trouvé cela très appréciable. Avec mon test et mon temps de jeu en plus, vous pouvez considérer qu’un joueur moyen mettra environ 15-20 h pour voir le bout de l’aventure en normal. Bien entendu, si vous augmentez la difficulté, certains combats étant véritablement ardus, vous pouvez ajouter quelques heures ou au contraire si vous la diminuez.

Aarklash Legacy propose donc une bonne durée de vie de prime abord, surtout vu son prix (20 €). Par contre, la rejouabilité n’est pas optimale. Les décors sont très linéaires (voir images) et le fait de pouvoir changer à tout moment de personnage ne vous obligera pas à réessayer l’aventure pour la finir une seconde fois.

Aarklash Legacy Test 19Aarklash Legacy Test 4

Sachez également que si vous aimez les puzzles/énigmes, Aarklash Legacy en propose quelques-un pour ouvrir une porte par-ci par-là. Ils seront toutefois fort classiques et rapidement bouclés. Personnellement, ce ne sont pas mes éléments préférés dans les jeux vidéo. Les développeurs devant l’aventure déjà fournie, auraient très bien pu s’en passer. Enfin bon, ils ont le mérite d’exister.

Note :
Dureedevie4

Optimisation – Interface – option graphique :

Comme je disais dans la partie « graphisme », Aarklash Legacy n’affiche techniquement parlant pas des merveilles, la direction artistique rehaussant le tout. Le jeu de Cyanide ne sera donc pas très gourmand et tourne parfaitement sur ma configuration. Le jeu ne souffre d’aucun bug important (sauf peut-être un petit souci sur les sauvegardes rapides). A aucun moment dans l’aventure je n’ai été bloqué pour une raison ou une autre, le jeu gardant une fluidité parfaite.

Aarklash Legacy Test 10Aarklash Legacy Test 15

On regrettera juste le peu d’options graphiques ainsi que quelques manques dans les « menu ». Le jeu ne vous demandera par exemple pas si vous souhaitez bel et bien écraser votre sauvegarde, une erreur étant malheureusement vite arrivée.

Note :
OptimisationTB

Conclusion :

Aarklash Legacy est donc un jeu à recommander pour tous les fans d’aventures teintées de stratégie. Si vous cherchez un Hack & Slash, passez votre chemin sans hésiter !

Avec sa bonne durée de vie et son faible prix, il pourrait bien surprendre bon nombre de joueurs avides de suivre une aventure dans un univers peu exploité jusqu’ici. On lui reprochera peut-être son scénario fort classique mais l’ambiance et les combats très intéressants vous feront vite oublier ces petits défauts.

Note :

Gameplay4Graphismes3,5BandeSon2

Scenario2Dureedevie4OptimisationTB

Noteglobale16

  • Vidéo de gameplay :

Je n’ai pas jugé bon de devoir refaire une vidéo, ma vidéo preview résumant parfaitement bien les divers éléments de gameplay. Par contre, s’il y des demandes, je ne suis pas contre.

  • Images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plateforme PC
Développeur Cyanide
Editeur Cyanide
Date de sortie 12 septembre 2013
Prix (Steam) Aarklash Legacy (20 €)
Configuration recommandée Windows XP – Vista – 7, Intel Quad Core (2,2 GHz), 3 Go de RAM, carte vidéo comportant 512 Mo de ram, Directx 9, 4 Go d’espace libre

Une réflexion sur « Aarklash Legacy : Le test »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.