Wolfenstein The New Order : Le test

Wolfenstein The New Order Banière

Wolfenstein The New Order est un FPS développé par Machine Games et édité par Bethesda. Il est disponible depuis le 20 mai sur PC, PS4, XboxOne et consoles oldgen (PS3/Xbox360).

Introduction :

Après un épisode passablement raté en 2009, lorsque Bethesda a annoncé Wolfenstein The New Order, on s’attendait au pire, moi le premier. Après un premier essai à la Paris Games Week 2013, il est vrai dans des conditions non optimales, j’étais encore plus sceptique et je m’attendais réellement à un gros pétard mouillé. Malgré son univers plaisant et son contre-pied historique inattendu, j’avais véritablement l’impression d’avoir un jeu très moyen entre les mains. Mais ça, c’était avant d’y jouer réellement et de terminer l’aventure !

Vous l’aurez compris, Wolfenstein The New Order m’a véritablement séduit, surtout que comme indiqué ci-dessus, je ne m’y attendais pas !

Tout d’abord, il faut replacer un peu le concept de cette nouvelle aventure. Si vous incarnez encore B.J. Blazkowicz, héros éternel de la saga, un élément de taille viendra modifier le scénario ! L’Allemagne nazie a gagné la guerre ! En lieu et place d’une campagne dans les années 40 vue et revue, les développeurs suédois de Machine Games ont préféré se baser sur cette uchronie. Si l’aventure débute bien durant la fin hypothétique de la Seconde Guerre Mondiale (1946), un malheur va vite arriver à notre ami Blazkowicz. Dans le coma durant près de 14 ans, il ne se réveillera qu’en 1960 !

A son réveil, l’Allemagne nazi domine le monde et toute resistance a presque disparu, quoique …

Wolfenstein The New Order 25Wolfenstein The New Order 22

Wolfenstein The Order, comme vous l’aurez senti, vous enverra donc en mission pour sauver le monde ! Rien que ça 🙂

Test :

Comme annoncé dans ce post : [Test] Mise en place de mes tests, je vais décomposer le test selon quatre catégories principales et une cinquième secondaire.

Gameplay :

Avec un telle idée, les développeurs ont bien entendu décidé de partir sur un FPS assez violent et bourrin, ce qui n’est pas pour me déplaire. Wolfenstein The New Order marque donc le retour du super-soldat capable de transporter des dizaines d’armes sur lui et surtout, de les utiliser en akimbo (deux à la fois). Imaginez un peu un soldat traversant un couloir avec un fusil à pompe dans chaque main …

Wolfenstein The New Order 9Wolfenstein The New Order 32

Néanmoins, vous ne serez pas invincible. A la manière des FPS oldschool (catégorie revendiquée du titre), la vie ne remonte pas toute seule ! Il faudra donc ramasser dans votre environnement de la nourriture (même la nourriture des chiens, quel clin d’oeil à WF 3D) et des trousses de soin. De plus, une jauge d’armure vous permettra de resister devant quelques ennemis un peu plus robustes.

Wolfenstein The New Order semble donc renouer exclusivement avec son gameplay du passé. Et bien, pas tout à fait ! Comme pour The Chronicles of Riddick, un titre des mêmes développeurs, l’infiltration sera légèrement de mise !

Ne vous attendez pas bien sûr à jouer à « Return to Splinter Cell », mais sachez que certains passages seront bien plus aisés en restant discret ! Il sera donc possible de tuer les officiers discrètement, ceux-ci appelant des renforts tant qu’ils ne sont pas morts. Malheureusement, l’IA ne suit pas et a tendance à devenir assez vite aveugle. Avec ces deux gameplay, Machine Games a jugé bon d’incorporer un arbre de compétence passif. Celui-ci se mettra à jour en fonction de votre style de jeu. Il sera par exemple possible de posséder plus de couteaux si vous les utilisez souvent. Peu intrusif, simple et pratique !

Wolfenstein The New Order 24Wolfenstein The New Order 17

Au final, le gameplay de ce The Wolftenstein est très plaisant à prendre en main et est clairement un hommage aux anciens FPS, tout en ajoutant un dynamisme moderne.

Note :
Gameplay4

Graphismes :

Dépendant directement de Bethesda, Machine Games a eu l’occasion d’utiliser l’ID Tech 5, le moteur graphique de Rage. S’il reste quelques soucis (voir partie optimisation), il faut reconnaître que le jeu affiche des environnements réussis.

Cependant, la variété de ceux-ci n’est pas toujours au rendez-vous. On se rattrapera toutefois avec la direction artistique. Avec son concept de nous replonger dans les années 60 avec une Allemagne dominatrice, il a bien fallu imaginer un monde totalement différent. Les méga-structures en béton et en acier sont devenues clairement la norme et l’amour de la mécanique en est encore plus exacerbé. Le Troisième Reich a en effet mis au point de nombreuses saloperies comme les Panzerhund, des chiens géants en acier (voir vidéo de gameplay prochainement).

Wolfenstein The New Order 29Wolfenstein The New Order 31

Outre cet aspect artistique qui est très agréable, Wolfenstein The New Order rattrape ses quelques lacunes techniques avec des cinématiques très réussies et des visages finement modélisés. De plus, les niveaux regorgent de détails (étagères remplies, affiche, …), ce qui renforce indéniablement l’immersion. Personnellement, le soin des détails est un élément que j’apprécie réellement.

Note :
Graphismes4

Bande-Son/Scénario :

En continuant leur trip sur l’Allemagne nazi (au second degré), les développeurs nous ont concocté quelques superbes reprises plutôt humoristiques de chansons d’antan :

Si elles ne sont pas toute présentes dans le jeu (question d’image pour les groupes), il est possible de découvrir quelques vinyls durant votre progression.

Pour les musiques en jeu, je serai sincère, elles ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable. De ce que j’ai vu et surtout lu, de nombreux joueurs les apprécient. Perso, elles ne m’ont pas marqué, c’est tout 😉

Le doublage français est par contre excellent et parfaitement dans le ton. De plus, il a été jugé bon de ne pas doubler les dialogues des Allemands. L’accent horrible surjoué a donc pu être évité !!!

Néanmoins, des soucis assez récurrents de mixage audio sont présents durant l’aventure avec notamment des voix qui deviennent inaudibles durant les affrontements ou même durant quelques cinématiques. Un point particulièrement embarrassant.

Note :
BandeSon2

La force du jeu repose bien entendu sur son côté complètement décalé et son idée d’uchronie. Même si celle-ci aurait gagné à être plus développée et plus expliquée, on oublie bien vite l’Histoire réelle pour se plonger dans ce scénario improbable.

Quitte à prendre la pari d’une Allemagne victorieuse, autant stéréotyper les Nazis, de quoi bien sourire, tout en restant assez grave dans les propos.

Si B.J. Blazkowicz représente la grosse brute avide de Nazis … morts, les autres personnages sont tout aussi cloisonnés. C’est toutefois entièrement assumé par les développeurs. 

Pour ce qui est du méchant nazi du jeu (Wilhem Strasse ou le Boucher), il est véritablement flippant et dépravé. Avec Wolfenstein The Order, les Nazis sont dépeints un peu la manière d’un Inglorious Basterds : des nobles allemands très stricts mais aux moeurs étranges. Succulent ! Notez que le personnage d’Hilare n’apparaît pas, sans doute pour ne pas choquer inutilement et surtout pour ouvrir des arcs scénaristiques propres.

Wolfenstein The New Order 14Wolfenstein The New Order 21

L’ambiance dans ce Wolfenstein The New Order est au rendez-vous et surfe allègrement entre gros stéréotypes (Frau Engel et son amant …) et éléments plus glauques et angoissants, de quoi impliquer le joueur jusqu’au bout.

Note :
Scenario2

Durée de vie :

 Centré exclusivement sur le solo, ce Wolfenstein a décidé d’oublier tout mode multijoueur. Si ce manque n’est pas un réel point négatif, il faut reconnaître que la durée de vie en prend un sacré coup !

Plus long que d’autres FPS, ce Wolfenstein ne vous tiendra toutefois pas en haleine durant des heures et des heures. Dans mon cas, en difficulté normale, il m’a fallu un peu moins de 11 h pour terminer le titre. Il est vrai que je ne cherche pas intensément les secrets disséminés dans les chapitres mais je prends pourtant mon temps.

Wolfenstein The New Order 30Wolfenstein The New Order 1

De plus, bien que Bethesda le mette en avant, le choix en début de partie n’influencera pas grandement la suite de votre aventure, tout au plus quelques dialogues et cinématiques.

Les différentes possibilités d’approche (infiltration ou bourrin) pourront peut-être contenter les fans. Les plus collectionneurs prendront également peut-être un malin plaisir à débloquer l’ensemble du contenu mais pour les autres …

Note :
Dureedevie3

Optimisation – Interface – options graphiques :

Après Rage sorti en 2011, on était peut-être en droit d’avoir un ID-Tech 5 modifié et enfin correctement optimisé sur PC. Malheureusement, il n’en est rien !

On se retrouve donc avec des problèmes connus comme des textures qui chargent tardivement ou qui deviennent floues durant les changements brusques de caméra.

Devant ce constat alarmant, il ne faut toutefois pas dire que Wolfenstein The New Order est injouable, loin de là. On aurait juste préféré avoir une version PC robuste et un peu moins gourmande en ressource et en stockage (plus de 40 Go…).

Les problèmes de framerate fluctuantes sont normalement désormais réglés avec les derniers drivers.

Note :
OptimisationS

Conclusion :

Comme déjà indiqué dès le début de ce test, Wolfenstein The New Order m’a surpris très positivement. Derrière son uchronie se cache un FPS typé oldshool aux mécaniques excellentes et au scénario, certes assez banal, mais bien prenant. S’il n’est pas exempt de défauts, il reste un très bon défouloir solo et vous embarquera sans soucis dans son aventure !

Gameplay4Graphismes4BandeSon2

Scenario2Dureedevie3OptimisationS

Noteglobale15

  • Vidéo de gameplay commentée :

Malheureusement,  Wolfenstein The Order utilise une version grandement modifiée d’OpenGl 4.0. Mon programme de vidéo ne le reconnait pas correctement, le jeu devenant injouable (15 FPS). Normalement, cela sera réglé prochainement. La vidéo arrivera donc avec un léger retard. Merci de votre compréhension.

  • Images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plateforme PC, PS4, XboxOne, PS3, Xbox360
Développeur Machine Games
Editeur Bethesda
Date de sortie 20 mai 2014
Prix (Steam – Amazon PC) 49,99 €30,00 €
Configuration recommandée Windows 7/Windows 8 64 bits, Intel Core i7 ou plus, 4Go de RAM, GeForce 460, ATI Radeon HD 6850 , Directx 11 ou plus, 50 Go d’espace libre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.