Grid Autosport : Le test

Grid Autosport Logo

Grid Autosport est un jeu de course développé par Codemasters et édité par Namco Bandai. Il est disponible sur PC, PS3 et Xbox360 depuis le 27 juin 2014.

Ce test a été réalisé à partir d'une clé fournie par l'éditeur. 

Introduction :

Annoncé très récemment, Grid Autosport est réellement sorti du chapeau de Codemasters. Après un deuxième épisode moyennement accepté par la communauté des fans, le studio anglais a pris la peine de revoir sa copie et nous propose donc, après un très court laps de développement, Grid Autosport.

La volonté de Codemasters est ici d’offrir un titre qui correspond plus à ce que la communauté veut, à savoir un gameplay tendant vers la simulation (avec une touche arcade) et un retour plus prononcé de véritables championnats automobiles. Notons également le retour de la vue cockpit … Mais comme vous le verrez, tout n’est pas rose ! Ce titre n’a toutefois rien à démériter face à la concurrence.

Tout d’abord, ce Grid Autosport propose cinq disciplines très différentes. On a les modes Touring, Endurance, Open Wheel, Tuner et Street. Si les trois premiers se concentrent sur des tracés existants (Spa, Brands Hatch, Red Bull Ring, …), les deux derniers modes se tournent vers des circuits plus urbains (Paris, Chicago), nettement recyclés de Grid 2.

Grid Autosport 41Grid Autosport 14

Le joueur se verra ainsi confronté à différents véhicules et une variété assez intéressante de comportement. Vous comprenez bien que piloter une Indycar (monoplace) est bien différent du pilotage d’une Mini Cooper ou encore d’une Chevrolet Challenger ! Grid Autosport joue donc la carte de la variété, même si on est bien loin d’un Gran Turismo.

Test :

Comme annoncé dans ce post : [Test] Mise en place de mes tests, je vais décomposer le test selon quatre catégories principales et une cinquième secondaire.

Gameplay :

Avec ces différentes disciplines, le gameplay, point clé d’un jeu de course, devait être particulièrement abouti. Comme indiqué par les développeurs, Grid Autosport se rapproche de la simulation tout en gardant ce côté arcade qui va si bien à la série. En gros, du 60 – 40. Là où les distances de freinage sont « réalistes » (voir mes nombreuses vidéos), il n’est pas impossible de faire de bon temps en quittant légèrement les trajectoires idéales ou en mettant une roue dans le bac à gravier. Le tout est toutefois très bien calibré et m’a donné de bonne sensation de conduite.

Cette conduite est ainsi accessible par son côté arcade mais ravira les amateurs d’un certain challenge (plutôt en difficulté élevée).

Cependant, les modes sont assez inégaux et souffrent parfois de drôles de choix de la part des développeurs. Je m’explique. Si les modes Touring et Open-Wheel (voiture de tourisme et monoplace) sont très agréables et collent parfaitement à l’ambiance générale du titre, les autres modes ont quelques petits défauts.

Grid Autosport 5Grid Autosport 10

Le mode Endurance est ainsi malheureusement un peu surfait dans son titre. Bien que vous soyez aux commandes des bolides de la discipline, les courses ne durent que 8 minutes et ne proposent pas d’évolution temporelle (crépuscule, nuit, jour, …). Le plus gênant reste néanmoins l’usure des pneus. Si l’idée n’est pas mauvaise, elle m’a semblé totalement artificielle dans le gameplay ! Ainsi, en 8 minutes il sera possible d’exploser vos quatre pneus, là où vous pouvez rouler en essai libre dans le mode Touring durant 10 minutes sans soucis. Cette idée est donc à mon sens mal exploitée. Son influence sur le gameplay n’est pourtant pas à négliger (perte de contrôle, dérapage, vitesse, …). De plus, si l’idée vous vient d’augmenter la durée des courses (jusqu’à quintupler), il vous sera impossible de rentrer aux stands pour les changer ! Quelques mois de développement n’auraient peut-être pas été de trop.

Pour le mode Street, la sensation d’un gros copier-coller de Grid 2 plane réellement, ce qui est dans un sens dommage. Ne râlons toutefois pas de trop car il a le mérite de donner de bonnes sensations et nous amener des courses accrocheuses (c’est le cas de le dire … pauvre carrosserie).

Grid Autosport 23Grid Autosport 31

Venons-en désormais au dernier mode, la discipline Tuner (ou voiture préparée). Il s’agit sans doute du mode le moins abouti. En premier lieu, vous avez le mode contre-la-montre qui ressemble à s’y méprendre à une séance de qualification dans une autre discipline, un peu frustrant non ? Ensuite, le mode drift n’est clairement pas agréable à jouer (et d’ailleurs pourquoi continuer à le proposer dans les jeux de course ?). Le gameplay a dû en effet être modifié pour laisser partir les voitures de travers et encore une fois, l’artifice ne prend pas !

Maintenant que j’ai abordé les différents modes de jeux, passons à l’IA ! Très agressive, elle aura peut-être une fâcheuse tendance à ne pas se bouger si vous coupez ses trajectoires et à ne pas hésiter de jouer avec les coudes (les portières …) pour vous dépasser. Le mode Street n’est d’ailleurs pas aisé, surtout que vous partez dernier sur la piste. Il s’agira donc d’éviter les accidents et de dépasser proprement, là où vous avez réellement la place ! Un sentiment de réalisme qui ne ravira pas tout le monde …

Grid Autosport 37Grid Autosport 28

Au final, Codemasters nous sort un gameplay très bien huilé se tournant nettement plus vers Race Driver Grid que vers Grid 2. Cependant, quelques petits soucis qui auraient pu être évités viennent ternir le tableau.

Note :
Gameplay3,5

Graphismes :

Arrivant en fin de génération sur consoles, et face à une concurrence à sa porte (Project Cars, Asseto Corsa, …), on avait de quoi se méfier de Grid Autosport et pourtant ! Sur PC (version testée), le titre affiche des décors très agréables et des modélisations certes pas exemplaires (un peu anguleuses par endroit) mais très correctes des voitures.

Grid Autosport a également le mérite de fourmiller de détails. En qualification, les gradins seront presque vides pour se remplir de vie durant les courses. Certains circuits profitent également d’éléments « interactifs » avec par exemple des feux d’artifice, d’un hélicoptère, de feuilles mortes sur la piste, etc ce qui renforce nettement l’immersion ! L’Ego Engine m’a donc encore agréablement surpris et rend bien mieux en vidéo qu’en images.

D’un autre côté, certains éléments dérangent. Lors de votre fin de course, la caméra tourne et vient se braquer sur le cockpit pour filmer le pilote, de quoi laisser ressortir les défauts de modélisations et donner d’un coup une grosse douche froide au joueur.

De plus, la vue cockpit est inacceptable ! Soi-disant présente pour le plus grand bonheur des fans, elle n’amène qu’une texture floue au possible (à la manière d’un Watch_Dogs) et est indigne du studio, surtout après les excellents cockpits de Race Driver Grid ou des Dirt.

Grid Autosport 33Grid Autosport 17

Très propre graphiquement, Grid Autosport saura ravir vos mirettes et vous immerger dans la course. Malheureusement, certains éléments viendront vous rappeler qu’il s’agit d’un jeu vidéo !

Note :
Graphismes4

Bande-Son/Scénario :

Il faut l’avouer, sur le plan technique, Grid Autosport est presque irréprochable. La partie sonore est donc de très bonne facture. Le titre propose en plus un doublage français cohérent pour votre ingénieur de course.

On peut reprocher des bruits de moteurs un peu trop étouffés ou une foule un peu trop calme.

Note :
BandeSon2

Avec cette partie scénario, parlons désormais du mode carrière. Exit la mise en scène et les menus cachés dans des effets. Avec Grid Autosport, Codemasters a joué sur le côté minimaliste (manque de temps ?) et nous propose donc de juste choisir une discipline et de partir vers un championnat de quelques courses. Certains aimeront, d’autres pas ! Personnellement, cela ne me dérange pas puisque j’ai toujours trouvé que c’était plutôt lourd auparavant et que cela n’apportait pas grand chose.

Le plus gros souci vient néanmoins de l’absence réelle de choix de circuit et de voitures. Au lieu de reprendre le système d’écurie de Race Driver Grid, le studio anglais est beaucoup plus dirigiste dans ce troisième opus. En solo du moins, vous courrez pour différents sponsors avec à chaque championnat des objectifs fixés. Avec l’XP gagnée, vous débloquerez les championnats suivants. Après un certain seuil dans chaque discipline vous pourez rouler dans les Grid Series. Il existe donc une continuité même si elle est moins marquée que précédemment.

Grid Autosport 22Grid Autosport 21

En multijoueur, il vous sera toutefois offert une plus grande liberté. Il sera ainsi possible de créer votre propre garage, personnaliser légèrement vos véhicules (couleurs, stickers, jantes). Ensuite, à vous de gérer le tout efficacement et acheter/vendre les bonnes voitures.

Note :
Scenario1,75

Durée de vie :

Avec un développement si court (à peine un an), on pouvait craindre le pire. Codemasters, avec du recyclage, a cependant réussi à fournir un contenu conséquent. Les cinq disciplines bien différentes promettent notamment une certaine durée de vie.

Pour information, après une dizaine d’heures, j’avais à peine atteint le niveau 2 dans chaque catégorie (sur cinq) en ne recommençant que très peu de courses ! Les WE de championnats comportent en effet souvent un essai libre facultatif de 10 minutes, une période de qualification  de trois tours et puis la course. Sachant qu’un championnat classique comporte trois-quatre courses, il y a de quoi faire !

Grid Autosport 9Grid Autosport 38

Le mode multijoueur viendra également bien vous occuper avec ses courses sans aucun doute endiablées et la conception de votre garage.

Bien que loin du contenu des ténors sur consoles (Gran Turismo et Forza), Grid Autosport n’est pas une belle coquille vide !

Note :
Dureedevie4

Optimisation – Interface – options graphiques :

L’optimisation est sans doute l’élément qui m’a le plus surpris et … en bien ! Grid Autosport, profitant d’un moteur qui a fait ses preuves, est un modèle d’optimisation sur PC. Outre des paramètres plutôt complets, le titre ne souffre d’aucun clipping dans le décor ni d’un alliasing trop prononcé. En élevé, avec ma configuration, je tourne bien souvent au-dessus des 60 FPS, de quoi avoir une fluidité parfaite. Bien qu’il existe un mode Ultra, j’ai préféré garder le mode élevé pour garder cette fluidité (45-50 FPS en Ultra).

Il existe pourtant des endroits spécifiques lors des courses où des chutes de framerate se font sentir, ce que je n’explique pas. J’espère vivement que Codemasters réagira et corrigera ces quelques soucis locaux qui viennent très légèrement ternir mon constat.

Note :
OptimisationTB

Conclusion :

Avec Grid Autosport, Codemasters conclut sans doute son ère oldgen (PS3/Xbox360) et le fait d’une manière plutôt réussie. Très agréable à prendre en main et à parcourir, cet épisode ravira les joueurs même si on pourra reprocher quelques détails (cockpit, usure des pneus, …). Sur PC, le titre est graphiquement magnifique et propose une réelle immersion !

Gameplay3,5Graphismes4BandeSon2

Scenario1,75Dureedevie4OptimisationTB

Noteglobale15,75

  • Vidéo de gameplay commentée :

    • Extraits vidéo :




  • Images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plateforme PC, PS3, Xbox360
Développeur Codemasters
Editeur Namco Bandai
Date de sortie 27 juin 2014
Prix (Steam – Amazon PC) 49,99 €49,99 €
Configuration recommandée Windows Vista /7/8 64 bits, Intel Core i7 ou plus, 4Go de RAM, Intel HD5200 ou AMD HD7000 Series ou NVIDIA GTX600 Series (min 1Go) , Directx 11, 20 Go d’espace libre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.